Ne manquez rien avec l’infolettre quotidienne.
BloguesLe voisin

Trump TV

Il est fascinant et inquiétant de regarder Trump TV: la présidence Trump qui construit sa réalité parallèle dans un affrontement perpétuel et de plus en plus hargneux contre les médias. Je le disais dès son élection. Mais de plus en plus, j’ai peur que la spirale du divertissement favorisée par Trump nous étourdisse, nous empêche de penser cette présidence autoritaire. Les médias nagent de «breaking news» en «breaking news»; les shows de fin de soirée sont animés comme jamais; les téléséries de netflix sont moins rocambolesques que Trump TV: «stay tuned: more chaos at the White house!» Le piège est là. Laisser Trump nous étourdir.

Mais j’écoutais les audiences de James Comey – l’ex-Directeur du FBI, congédié par Trump – devant le Sénat et je me disais que nous assistons au début de la fin de cette présidence. Quel témoignage, dans tout ce que l’Amérique peut offrir de meilleur! L’éloquence de James Comey, sa droiture et son tempérament américain (modestie, appel aux valeurs familiales et à l’éducation) devraient passer à l’histoire. Et Comey l’a dit: «The Russians will be back»!

Mais revenons à Trump TV. Cette présidence produit ses propres «faits»: Trump signe des executive order  qui, souvent, à moins qu’ils ne soient invalidés par des tribunaux, ne sont que symboliques, comme des intentions manifestées au Congrès. Plusieurs des déclarations de son entourage sont inexactes, voire carrément fausses. Le président Trump compte sur les médias sociaux et leur modèle d’affaire qui favorisent la diffusion des «vérités parallèles».

Combien de temps cela peut-il tenir? Personnellement, j’ai tendance à croire qu’aucun rétablissement de la vérité n’est plausible avant la destitution de ce personnage grotesque et inquiétant. Donc, pas avant que le Congrès ne redevienne à majorité démocrate (donc pas avant les élections de novembre 2018 et l’entrée en fonction début 2019 des 435 représentants nouvellement élus en plus du tiers du Sénat, aussi renouvelé). Et pas avant la conclusion de l’enquête de cet autre Grand Serviteur de l’État qu’est Robert Mueller, chargé d’enquêter sur les tentatives de manipulation de l’élection présidentielle 2016 par la Russie. Tout ceci devrait nous mener à une procédure de destitution enclenchée pas avant le printemps ou l’automne 2019…

La saison 1 de Trump TV vient de prendre fin dramatiquement.

Stay tuned: more chaos at the White House! Season 2 première: tomorrow!