Ne manquez rien avec l’infolettre quotidienne.
Les arts et la ville: Pour la sauvegarde des conservatoires de musique en région
Je pense que

Les arts et la ville: Pour la sauvegarde des conservatoires de musique en région

Les conservatoires de musique représentent pour leur région des institutions phares. L’accès à la culture, et plus particulièrement l’accès à l’éducation artistique, est un droit pour tous les citoyens, pas seulement ceux des plus grandes villes.

Québec, le 26 septembre 2014

Madame Hélène David
Ministre de la Culture et des Communications
Gouvernement du Québec

Objet : Sauvegarde des conservatoires de musique

Madame la Ministre,

Nous nous adressons à vous car la sauvegarde des conservatoires de musique en région constitue un enjeu crucial. La recommandation du conseil d’administration du Conservatoire de musique et d’art dramatique du Québec de fermer les conservatoires de Val-d’Or, de Gatineau, de Trois-Rivières, de Saguenay et de Rimouski doit être examinée selon une vision qui place les arts et la culture au cœur de la vitalité et du développement de nos milieux. Cette vision dynamique de l’occupation du territoire devrait être portée par le gouvernement afin qu’il remplisse pleinement sa mission auprès des citoyens du Québec. Depuis plusieurs années déjà, le Québec s’est engagé dans la voie du développement culturel. Pensons à la création des conservatoires en 1942, à l’adoption, cinquante ans plus tard, de la Politique culturelle du Québec, de l’Agenda 21 de la culture du Québec en 2011, de même qu’aux nombreuses initiatives culturelles prises par les municipalités du Québec pour se développer de façon durable sur les plans social et économique. Cette conscience du caractère fondamental de la culture pour aspirer au développement durable de notre société doit se refléter encore plus aujourd’hui dans les décisions du gouvernement du Québec.

Les conservatoires de musique représentent pour leur région des institutions phares. L’accès à la culture, et plus particulièrement l’accès à l’éducation artistique, est un droit pour tous les citoyens, pas seulement ceux des plus grandes villes. Le réseau Les Arts et la Ville, fort de ses 3 500 membres issus de toutes les régions du Québec et de ses 25 ans d’action culturelle sur le territoire du Québec et de la francophonie canadienne, est convaincu du rôle essentiel joué par les institutions culturelles en région. La culture n’est pas un domaine comme les autres puisque c’est par elle que les individus participent à leur société. Or, cette participation citoyenne s’inscrit dans des collectivités et des territoires aux identités propres. C’est d’ailleurs ce qui fait notre richesse collective. La décision de fermer les conservatoires de musique en région, au contraire, nous appauvrirait.

Sur la scène internationale, de nombreux rapports, énoncés politiques, déclarations et conventions, élaborés et adoptés notamment par l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) et Cités et Gouvernements Locaux Unis (CGLU), reconnaissent le rôle fondamental de la culture et de l’éducation pour le progrès social. Le Québec, pour tout ce qu’il est et représente, doit poursuivre ses efforts en ce sens et éviter de considérer les arts et la culture comme des dépenses non essentielles. Au contraire, les soutenir revient à investir dans notre bien-être collectif et dans notre avenir.

Ainsi, nous croyons fermement, Madame la Ministre, que votre décision quant à l’avenir des cinq conservatoires de musique nommés plus haut doit se fonder sur une vision du développement culturel durable de tous les territoires du Québec.

Enfin, rappelons-nous la réponse de Winston Churchill lorsqu’on lui a demandé de couper dans le budget des arts pour l’effort de guerre : « Alors pourquoi nous battons-nous ? »

Nous espérons que les messages qui vous parviennent de partout au Québec, au sujet de la sauvegarde des conservatoires, seront entendus.

Nous vous prions d’agréer, Madame la Ministre, l’expression de notre considération distinguée.

Jean Fortin
Coprésident Municipalités, Les Arts et la Ville
Maire
Ville de Baie-Saint-Paul

Dominique Violette
Coprésidente Arts, Les Arts et la Ville
Directrice générale
Carrefour international de théâtre