Ne manquez rien avec l’infolettre.
BloguesLa blogue de Catherine Genest

10 raisons d’acheter son macaron du Festival d’été de Québec

Chaque fois que je vois passer cette image-là, ça me blesse un peu.

via Le Détesteur
via Le Détesteur

OK. Je l’admets. Ce genre de dude existe, il a probablement manifesté pour la « libarté d’expression » avec Jeff Fillion en 2004 et il habite peut-être à Saint-Étienne. Et j’ai le droit de l’écrire, j’ai grandi là.

(Reste que les gars de Québec ne ressemblent pas tous à ça. Je précise, juste au cas.)

L’autre truc qu’il faut comprendre, c’est que le FEQ est le seul gros festival musical à Québec. Le directeur de la programmation a un maususse de gros mandat: celui de plaire au fan de Billy Talent porteur de DC Shoes et au post-hipster un peu normcore qui vient de s’acheter des New Balance. C’est pas évident.

Parce que je suis chauvine, et que je suis tannée qu’on écœure ma belle ville, voici 10 raisons d’aimer le Festival d’été de Québec. Mon but ultime, c’est de vous convaincre de venir faire un tour.

1- Voir les lumières clignoter

C’est la signature visuelle de l’événement depuis des lustres, leur marque de commerce. Des milliers de cœurs qui battent à l’unisson, c’est toujours ben émouvant.

lumièresrouges
Spectacle des Black Eyes Peas sur les Plaines d’Abraham, 2010 (via Facebook)
2- Découvrir les artistes locaux

Depuis quelques années, le Festival d’été fait de gros efforts pour mettre les bands labeaumiens à l’avant-plan. Dans mon radar cette année: Les chercheurs d’or (13 juillet), Maude (9 juillet), Marième (8 juillet), Millimetrik (8-9 juillet), Safia Nolin (3 juillet), Tire le coyote (10-11-12 juillet), Webster (5 juillet) et toute la cohorte 2014 de l’Ampli de Québec qui se produira à Place d’Youville le dimanche 13 juillet sur l’heure du midi.

3- Te rendre compte que t’aimes ça le jazz, finalement

BadBadNotGood, tu connais? Le trio torontois réinvente le jazz et ça plaira assurément aux fans de hip-hop. Au Cercle le samedi 12 juillet à 23h30.

Les voici avec Tyler The Creator. Le rappeur fera-t-il une apparation surprise? Perso, je me permets d’espérer.

4- Les gin tonic du Cercle à 1h du mat’

Chaque soir, le party continue au Cercle après le couvre-feu municipal et jusqu’aux petites heures. C’est là que Royal Canoe (4 juillet) et Tommy Kruise (8 juillet) se produiront.

5- Photographier les « fashion faux-pas » des fans de Lady Gaga 

Parce que ce gars-là existe et qu’il a sûrement des amis.

Lady Gaga "The ARTPOP Ball" Tour Opener
8- Le volet des arts de la rue

C’est gratuit, c’est rassembleur, ça fait plaisir aux enfants. Que demander de plus? Petit ajout non-négligeable: la rue Cartier fera partie du parcours cette année.

7- Découvrir Black Atlass dans des conditions idéales

Tenez-vous le pour dit: ce garçon a énormément de talent et il montera sur la scène de l’Impérial le 7 juillet. C’est aussi la première fois qu’il se produira à Québec. Perso, j’avais hâte que ça arrive.

8- Les pique-niques champêtres au Pigeonnier

Écouter The Seasons (5 juillet) en mangeant un bon sandwich dans l’herbe au centre-ville? C’est pas mal ma définition du bonheur. Un conseil: trouves-toi un lunch avant d’arriver sur le site. Tu ne veux pas attendre 1 heure et demi dans la file du Subway.

9– Brandon Flowers

Parce que le chanteur de The Killers est beau, #tséveudire

TheKillers
10- Se mettre à jour au rayon world

Le Festival d’été de Québec a toujours offert une programmation vraiment solide en termes de musiques du monde. Le point de rendez-vous: Place d’Youville. Dépaysement garanti à condition d’ouvrir son esprit.