Ne manquez rien avec l’infolettre.
Livres

Yôko Ogawa : Le Réfectoire un soir et une piscine sous la pluie

Après La Piscine (1995), Les Abeilles (1995) et La Grossesse (1997), voici le quatrième ouvrage traduit de la Japonaise Yôko Ogawa, dont on retrouve avec plaisir et fascination le ton apparemment anodin, subtil, qui nous entraîne avec sa narratrice et ses personnages dans un univers étrange, insolite mais délicieux. Deux récits dans ce petit livre. Dans Le Réfectoire…, une jeune femme fait la rencontre d’un étrange couple formé par un homme et son petit garçon, fascinés par les salles de réfectoire. S’ensuit un dialogue intrigant. Le second texte, Un thé qui ne refroidit pas, est un petit bijou. Venue aux funérailles d’un ancien camarade de classe qu’elle avait presque oublié, la narratrice entreprend une nouvelle amitié qui va complètement chambarder sa vie. A travers ses petites histoires à l’atmosphère envoûtante, l’écrivaine explore en fait les méandres de l’inconscient et leurs effets inattendus. (Traduit du japonais par R.-M. Makino-Fayolle) Éd. Actes Sud, 1998, 114 p.