OFF Festival de poésie : L'OFF et la demande
Livres

OFF Festival de poésie : L’OFF et la demande

Malgré les controverses passées, l’OFF Festival de poésie persiste et signe en proposant pour la troisième année un complément au FIPTR.

On se souviendra qu’en 2007, l’arrivée sur l’échiquier de l’OFF Festival de poésie, alors présenté au Charlot, avait été mal perçue par Gaston Bellemare, le grand manitou du Festival international de la poésie de Trois-Rivières. Puis, l’an passé, l’OFF avait mis en ligne sur YouTube des capsules vidéo satiriques inspirées de cette controverse, sur laquelle il semblait vouloir surfer à nouveau.

À la veille de la mise en branle de la troisième édition de l’OFF entre les murs de l’espace de créativité L’app’Art, l’organisatrice en chef Erika Soucy espère que cette année, le FIPTR et son événement pourront évoluer de façon parallèle, complémentaire et amicale. La jeune femme assure ne pas vouloir faire compétition au FIPTR, mais simplement offrir une tribune aux poètes émergents et aux maisons d’édition indépendantes qui n’y trouvent pas leur place. "Notre mandat, résume-t-elle, c’est de sortir la poésie de son cadre inaccessible, de montrer que ça peut être ludique, tripant et intrigant."

Ceci peut signifier des trucs plus expérimentaux ou provocants, mais aussi une ambiance plus festive et conviviale. Chaque soirée se terminera d’ailleurs par un micro ouvert, où tous, sans exception, pourront partager leur poésie.

Lorsqu’on demande à Erika quels sont les incontournables de l’OFF cette année, elle mentionne d’emblée la soirée PIMP du 8 octobre. PIMP? Cet acronyme signifie "poésie et improvisation musicale et picturale", un concept plutôt éclaté qui verra une équipe de peintres et de musiciens de Québec et une autre de Trois-Rivières créer devant nous des oeuvres dans leurs disciplines respectives en s’inspirant de poèmes qui seront lus. Les toiles seront ensuite vendues aux enchères, et 50 % des profits amassés seront remis au Noël du pauvre.

Erika nous indique ensuite que la SPAPE (soirée de poésie et autres paroles émergentes) du 3 octobre et celle du 10 octobre vont être de "gros partys", alors que de jeunes poètes "qui déménagent" vont être à l’honneur. Parmi eux, on verra notamment Claudine Vachon, Antoine Gélinas, Catherine Cormier-Larose, Frédéric Dumont, Annie Lafleur, Guy Sioui Durand, Véronique Cyr ainsi que l’auteur de Calme Aurore (prix Émile-Nelligan 2007), Danny Plourde.

Enfin, un autre rendez-vous à ne pas manquer est la soirée Noize & Words, qui aura lieu le 9 octobre. Au programme: des paroles et des sonorités déstabilisantes, non recommandées pour les oreilles sensibles. Le trio antinormatif J’ai le cancer (dont on attend incessamment la sortie du premier album), le duo de musique cinématique }ø{ et Capitaine Meow, le projet musical de Guillaume Cloutier des Éditions de Ta Mère, seront les têtes d’affiche. Francis Arsenault sera le DJ attitré entre les performances de ces derniers.

Du 2 au 11 octobre
À L’app’Art

www.offpoesie.com

Les offres sur Boutique.Voir.ca

Obtenez de 25% à 40% de plus dans ces établissements!