Ne manquez rien avec l’infolettre.
Livres

Laure Morali : Voyage initiatique

Laure Morali survole le continent américain dans une sorte de fable onirique alimentée par un rapport intime à la nature et par une spiritualité assumée.

"Du Québec au Nouveau-Mexique, de la Guyane à l’Alaska, j’ai été aspirée par le nuage, la rivière, la route. Je me suis sentie disparaître, de rencontre en rencontre, retournée par mes désirs." Ainsi s’exprime celle que l’on surnomme Ishkuess en ouverture du dernier roman de Laure Morali au moment où, partageant la vie des Innus, à Ekuanitshit, elle s’apprête à savourer le voyage le plus important entre tous: une troublante traversée vers elle-même qu’elle accomplira lors d’une cérémonie présidée par son amie Nimesh sous une tente à sudation, le "matutishan".

S’imaginant sous la forme d’un papillon, la narratrice amorce un parcours initiatique parsemé de rencontres: celles de Vao, Laotien réfugié en Guyane et travaillant à la surveillance des satellites à l’agence spatiale; de Tony, Québécois ayant "perdu toute notion de géographie" et traînant son exil personnel sur les routes américaines; de Tolo, jeune Navajo rencontré sur la rive du Rio Grande. Dans un épisode plus onirique, on assistera à la recherche de la mystérieuse Femme Héron, disparue subitement, puis retrouvée sous la forme d’un eucalyptus chantant. L’arbre, dont la narratrice aime "entendre battre le coeur", constitue une image récurrente dans la prose poétique de Morali, inspirée des croyances autochtones et portée par une langue charnelle, sensuelle, qui déploie graduellement ses trésors, sa richesse de sens.

Alors que son goût pour l’errance, quasi inscrit dans son corps, se concrétise, pour Ishkuess, Traversée de l’Amérique dans les yeux d’un papillon aborde de biais la délicate question des racines dans un contexte d’itinérance ou de nomadisme. "En parcourant les territoires, au gré des gens qu’on aime, sommes-nous en train de nous fuir? […] Retarder le moment où l’on devra choisir un endroit où s’arrêter? Pour se préparer à mourir? Prendre sa vie en main? […] Je repenserai à tout ça plus tard." De la forêt tropicale aux étendues glacées du Nord, le personnage emblématique de Laure Morali nous invite ainsi à envisager la vie avec la conscience de l’infini mouvement, de la métamorphose perpétuelle qui façonne chacun d’entre nous ainsi que son rapport au monde.

Traversée de l’Amérique dans les yeux d’un papillon
de Laure Morali
Éd. Mémoire d’encrier, 2010, 129 p.

Traversée de l'Amérique dans les yeux d'un papillon
Traversée de l’Amérique dans les yeux d’un papillon
Laure Morali
Mémoire d’encrier

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie