Ne manquez rien avec l’infolettre.
Audur Ava Ólafsdóttir : L’embellie
Livres

Audur Ava Ólafsdóttir : L’embellie

Roman du divorce où la larme ne prend jamais le pas sur la résistance de l’héroïne contre la mélancolie, L’embellie est un antidote au malheur doté d’une étrange atmosphère de neutralité. L’écrivaine islandaise Audur Ava Ólafsdóttir (remarquée pour son roman Rosa candida) donne la parole à une mystérieuse narratrice qui se fait larguer par son mari et son amant sans la moindre grimace, relatant avec un flegme déroutant sa situation critique, fuyant sur la route en compagnie d’un enfant sourd-muet qui fera naître en elle la fibre maternelle et traverser le deuil amoureux à coups d’aventures rocambolesques. Cuisinant des animaux accidentés et couchant avec plusieurs inconnus, cette drôle de femme-enfant d’une franche naïveté oppose à la grisaille de l’hiver islandais sa vision décalée du réel, «au bord de l’imaginaire», qui fait basculer le récit vers la fable poétique. Sans être bêtement optimiste ni sombrer dans le cliché, L’embellie est une oeuvre extravagante, originale et sensible. Traduit de l’islandais par Catherine Eyjólfsson, éd. Zulma, 400 p.

L'embellie
L’embellie
Audur Ava Ólafsdóttir
Zulma