10 livres à lire cet automne : La rentrée des libraires
Rentrée culturelle automne 2015

10 livres à lire cet automne : La rentrée des libraires

Cette année, dans le but de faire la part belle aux libraires dans la rentrée littéraire de Voir, leur précieuse collaboration et leur légendaire instinct littéraire ont été sollicités pour un panorama nouveau genre qui permettra de découvrir ce qui se lira partout au Québec, cet automne.

Dix libraires en provenance de diverses régions du Québec ont accepté de dévoiler LE titre à paraître cet automne qu’il ou elle attendait avec impatience. Qu’il s’agisse de littérature québécoise, canadienne, internationale, de poésie, de roman, d’essai, de bande dessinée ou de toute autre forme littéraire, les choix furent ardus et font preuve du foisonnement et de la richesse du milieu du livre.

li_poisson Le poisson de Dean Garlick, paru le 17 août aux Allusifs

«Le poisson raconte l’histoire d’un Jonas moderne. Quoi de plus intrigant qu’un personnage qui se fait avaler tout rond par un poisson géant et qui rencontre, au fond de l’estomac de la créature, un aristocrate anglais, un guerrier maori et une sorcière? Bref, de quoi piquer la curiosité du lecteur friand d’étrangeté.»

– Emmanuelle Cartier, libraire depuis six ans, dont un an au secteur adulte de la Librairie Monet, à Montréal.

 

 

 

li_confessionsConfessions d’un cassé de Pierre Lefebvre, paru le 25 août aux Éditions du Boréal

«À partir d’anecdotes, Pierre Lefebvre interroge avec l’intelligence et l’humour que nous lui connaissons son rapport à l’argent. Ce faisant, il scrute les liens que nous entretenons tous avec les autres, la culture, notre passé… J’attends tout particulièrement les inédits que contient ce livre.»

– Martin Turcotte, propriétaire du Port de tête, à Montréal, et libraire depuis vingt ans.

 

 

 

li_amanitavirosaAmanita Virosa d’Alexandre Soublière, paru le 25 août aux Éditions du Boréal

«J’attendais le nouveau Soublière, car son premier roman (Charlotte before Christ) m’a profondément plu; un roman jeune qui m’a fait sentir vieux, un roman d’amour adapté à la réalité d’aujourd’hui. Cru, trash et sans fioritures. Le sujet du second volume se révèle aussi trash et acidulé. Adapté aux réalités technologiques de notre époque et à l’invasion de plus en plus personnelle de nos vies privées. Langage cru et direct. J’adore! Il est à noter qu’Alexandre Soublière est aussi parolier pour le chanteur Dumas!»

– Shannon Desbiens, libraire chez Les Bouquinistes, à Chicoutimi, depuis six ans.

 

 

li_anneelongueL’année la plus longue de Daniel Grenier, paru le 25 août au Quartanier

«Daniel Grenier transmet l’ambiance et l’esprit d’un lieu avec une écriture réaliste et précise. Il suffit de se plonger dans Malgré tout on rit à Saint-Henri pour voir, entendre, goûter et sentir le quartier. Où nous transportera-t-il cet automne?»

– Farid Kassouf, libraire au Port de tête, à Montréal, depuis trois ans.

 

 

 

ALTO-Fortier-Peril-COUV.indd Au péril de la mer de Dominique Fortier, à paraître le 15 septembre aux Éditions Alto

«J’attends le prochain livre de Dominique Fortier avec impatience puisqu’elle nous offre chaque fois un livre intelligent, au sujet toujours très bien documenté, sans que la recherche se sente dans son écriture à la fois douce et précise. Chaque fois, un coup de cœur!»

– Eliane Ste-Marie, libraire depuis seize ans, dont huit ans à l’Exèdre, à Trois-Rivières.

 

 

 

li_entoutefranchiseEn toute franchise de Richard Ford, à paraître le 22 septembre aux Éditions de l’Olivier

«Ford a eu un beau succès, en 2013, avec le roman Canada. Il revient cette année avec un personnage qu’il a utilisé dans une trilogie passée et qui est emblématique de sa littérature et de la littérature américaine, à mon avis. Il s’agit selon moi de l’un des auteurs les plus intéressants de la littérature américaine à l’heure actuelle.»

– Donald Servais, libraire depuis quinze ans, dont six mois chez Pantoute, dans le quartier Saint-Roch à Québec.

 

 

 

ALTO-Victoria-COUV.inddMadame Victoria de Catherine Leroux, à paraître le 28 septembre aux Éditions Alto

«Catherine Leroux est une romancière reconnue pour ses trames narratives audacieuses qui s’entrecroisent, sans jamais s’emmêler. Ses deux premiers romans sont de pures merveilles, par ailleurs, qu’il faut lire impérativement!»

– Jean-Philip Guy, libraire depuis neuf ans à la Librairie du Soleil, à Ottawa.

 

 

 

li_vvvVVV. Trois odyssées transfrontières de Patrick Beaulieu et Daniel Canty, à paraître le 7 octobre aux Éditions du passage

«Beaulieu et Canty lâchent prise, s’abandonnent et remettent les rênes de leur destin aux papillons monarques, aux vents inattaquables des États-Unis puis, finalement, au plus pur des hasards. Je suis impatient de plonger dans ce livre tout en textes et en photographies où ils dressent, avec plusieurs collaborateurs, le portrait de leurs folles aventures.»

– Alex Bergeron, libraire depuis un an au Port de tête, à Montréal.

 

li_pauldanslenordPaul dans le nord de Michel Rabagliati, à paraître le 15 octobre à La Pastèque

«Comme je suis native de Saint-Jérôme, Paul dans le nord prend pour moi tout son sens. Aller dans le nord, c’était partir à l’aventure. Et que dire des Olympiques… cela me rend nostalgique. Cette lecture sera du bonbon.»

– Anne Cyr, libraire à la Galerie du livre, à Val-d’Or, avec dix-huit ans d’expérience au compteur.

 

 

li_moucheUne mouche en novembre de Louis Gagné, à paraître le 20 octobre au Quartanier

«Premier roman sous le sceau du mystère qui, s’il est à la hauteur de l’homme qui le signe, promet une délicieuse lecture.»

– Janie Boudreault, libraire depuis près de deux ans à la Librairie Raffin de la Plaza St-Hubert, à Montréal.

Les offres sur Boutique.Voir.ca

Obtenez de 25% à 40% de plus dans ces établissements!