Marie-Ève Lacasse : Peggy dans les phares
Livres

Marie-Ève Lacasse : Peggy dans les phares

Il y a plus de 10 ans, Marie-Ève Lacasse créait une onde de choc en publiant Ainsi font-elles toutes aux éditions XYZ sous le pseudonyme de Clara Ness. Alors âgée de 22 ans, elle nous livrait un livre sur la beauté, la vie, l’amour, mais surtout sur la liberté, grande et belle. Elle fait cette année paraître Peggy dans les phares chez Flammarion Québec, un troisième roman dressant le portrait de la styliste française Peggy Roche, compagne fidèle et éternelle de Françoise Sagan, l’une des figures les plus intrigantes et volatiles de la littérature française d’après-guerre. Si le personnage d’une des enfants terribles de la mode française fut toujours dans l’ombre de l’écrivaine, c’est exactement pour cette même raison que Lacasse décide aujourd’hui d’y jeter un éclairage aussi vrai que cru, portant à notre attention une relation d’une grande beauté qui est parvenue à passer au travers des années.

Se rencontrant d’abord dans les bureaux du magazine Elle en 1955elles se recroiseront dans une ruelle sombre de Saint-Tropez en 1958, quelque temps avant d’enfin s’accorder une nuit où elles sembleront dicter le lever du soleil. «Tu étais un roman en marche. J’étais trop consciente de cela pour être charmée. […] Peut-être étions-nous encore trop remplies d’espérance, pas encore assez fracassées par la vie pour connaître l’humilité brutale que nécessite l’expérience d’aimer?» Présenté comme un désordre anachronique avec comme trame de fond l’hospitalisation de Sagan à la suite de son voyage à Bogota avec François Mitterrand, le roman est présenté avec la fougue, la frivolité et la liberté sans borne dont se sont éprises les deux héroïnes.

Dans ce roman sur la résilience en amour et la liberté en plein cœur d’une révolution des mœurs, Lacasse parvient, au détour de cette histoire de l’intime, à dresser un portrait du Paris d’après-guerre des plus vivifiants et littéraires. Rarement la littérature et la mode ont été mariées: ici, ces mondes se rencontrent avec élégance et brio. Si Peggy Roche a trop souvent été ignorée par l’histoire et par Sagan elle-même, Lacasse lui livre ici un vibrant hommage faisant un pied de nez aux biographies où elle n’est qu’anonymat, pour la célébrer en grand dans toute sa beauté. Laissons les derniers mots à Sagan, ou peut-être sont-ils de Lacasse: «Il n’y aura pas d’autre salut que de vivre en littérature.»

Peggy dans les phares
Marie-Ève Lacasse
Flammarion Québec, 245 pages, 2017
ISBN : 9782890777675