Sauvegarder le patrimoine littéraire
Livres

Sauvegarder le patrimoine littéraire

Au sein d’une société où tout va vite et où, dans le domaine culturel comme ailleurs, la nouveauté et le gadget priment souvent sur la qualité et l’intemporalité, des passionnés défendent becs et ongles notre patrimoine littéraire.

La Librairie La Liberté, située dans le quartier de Sainte-Foy, à Québec, se présente comme d’autres au premier abord, avec ses rayonnages, ses tables de présentation, ses employés pour vous guider. Mais elle a ce petit quelque chose en plus qui distingue les librairies indépendantes. Au hasard des tablettes, on y déniche de nombreux petits bijoux littéraires souvent rares à trouver dans de grandes enseignes.

« En plus des nouveautés incontournables, nous disposons d’un fonds de titres classiques ou qui ont marqué leur temps. Nous avons à cœur de donner la plus longue vie possible aux ouvrages qui le méritent et de soutenir la bibliodiversité », explique Éléna Laliberté, qui dirige la librairie.

Au même titre que les musées dans le secteur artistique, les librairies sont les garants du patrimoine littéraire. « C’est un choix qui est peut-être économiquement moins porteur, mais qui correspond à notre vision et nos idéaux. Selon les genres, nous possédons de 50 à 70% de livres directement liés au fonds. Ça ne nous empêche pas de proposer des nouveautés, bien sûr, mais nous tenons à ce que nos clients aient le choix et qu’ils apprécient tout autant un classique qu’un best seller. »

Il est donc naturel pour toute l’équipe de la Librairie La Liberté de nous guider vers des livres de Molière, Céline, Platon ou encore Kipling. Les Prix Nobel de littérature, les représentants de la littérature québécoise, les collections « Poche » et même des auteurs plus marginaux ont également leur place en boutique. « Nous essayons d’en conserver toujours un ou deux exemplaires pour notre clientèle, qui apprécie ce geste. »

Une palette de couleurs

Chaque librairie indépendante est le porte-étendard de certaines spécialités dans lesquelles le fonds y sera plus conséquent. À la Librairie La Liberté, c’est souvent la littérature jeunesse, adulte et universitaire qui est mise en vedette.

« Nous sommes situés dans un quartier universitaire, donc nous avons une clientèle étudiante qui aime se procurer des livres de sciences humaines, de philosophie et de psychologie. Mais nous vouons aussi une vraie passion à la littérature jeunesse, avec une belle sélection d’auteurs de grandes maisons, ainsi que d’autres plus jeunes et dynamiques comme La Pastèque et Le lièvre de Mars. Les gens sont souvent étonnés par l’ampleur et la diversité de ce que nous pouvons proposer en magasin. »

Disposer d’un fonds intéressant, c’est avoir la possibilité de jouer librement. Les libraires de la Librairie La Liberté ont donc beaucoup de latitude pour l’exploiter et le faire briller selon leurs forces et leurs intérêts personnels. Sur les tables et présentoirs, ils explorent des thématiques en lien avec lien avec l’actualité – mois des Noirs, Fête des Acadiens, etc. –, un thème inspirant ou un éditeur qu’ils affectionnent.

« Nous nous distinguons vraiment des grandes surfaces du livre grâce à cette approche plus personnalisée et humaine, assure Éléna. Même s’il faut se battre pour contrer l’attrait de la nouveauté, nous aimons notre métier de libraire et essayons de changer le monde à petite échelle, un livre à la fois… »

SONY DSC

Librairie La Liberté
2360, chemin Sainte-Foy – Québec
418 658-3640
www.librairielaliberte.com

Les offres sur Boutique.Voir.ca

Obtenez de 25% à 40% de plus dans ces établissements!