Ne manquez rien avec l’infolettre.
Alexandre Fontaine Rousseau et Cathon : Les cousines vampires
Livres

Alexandre Fontaine Rousseau et Cathon : Les cousines vampires

Alexandre Fontaine Rousseau et Cathon s’attaquent au mystérieux monde des vampires en y mêlant des touches philosophique et humoristique.

La pétillante Camille retourne dans le village où elle a passé des étés de son enfance. À son arrivée, on constate qu’il y a une peur généralisée autour du manoir de son oncle, manoir que les locaux appellent désormais la «Maison du diable». Camille retrouve sa cousine Frédérique, frêle et bête comme ses pieds. Alors que les gens du village sont consternés par une nouvelle victime de «la bête» (un vampire), Camille, naïve jeune femme, découvre que le danger est peut-être beaucoup plus près d’elle qu’elle le pense. 

Le ton des Cousines vampires est très léger, c’est de l’humour noir sur fond de conte d’horreur. Dans ses autres oeuvres (Pinkerton, Poulet grain-grain), Alexandre Fontaine Rousseau se faisait très bavard et philosophique, mais dans ce cas-ci, il prouve que la retenue lui sied bien aussi. 

Du côté des dessins de Cathon, c’est assez sombre, au crayon, sans couleurs. On salue le contraste frappant entre les deux cousines qui représentent le jour (Camille, jeune femme pleine de vie) et la nuit (Frédérique, sombre créature). Alors que Camille a les yeux tout ronds, les joues rouges et la chevelure pâle et bouffante, Frédérique a les traits très austères, des cernes, les yeux ovales – presque extraterrestres – et les cheveux foncés. 

Somme toute, c’est très plaisant à lire. Les échanges très rigolos entre les cousines s’avèrent le point fort de cette BD, surtout lorsqu’on met l’accent sur la naïveté de Camille et la rage de Frédérique.

On prendrait bien une suite!

Les cousines vampires

Alexandre Fontaine Rousseau et Cathon

136 pages

Éditions Pow Pow

2014

Les cousines vampires
Les cousines vampires
Alexandre Fontaine Rousseau et Cathon
Éditions Pow Pow