BloguesVol de temps

T’Hrazz!

t'hrazz

 

Par hasard, j’ai assisté hier à une opération de T’hrazz..

Trois jeunes bacheliers s’affairaient autour d’une photocopieuse à reproduire des notes de cours avant de regagner leurs classes d’examen.

Les pages étaient réduites à de petites dimensions recoupées en des petits bouts de papiers que les 3 jeunes allaient par la suite cacher là où seuls les magiciens devraient le savoir.

La porte de la petite boutique, qui offre d’abord des services de cyber, était grande ouverte et son gérant affichait un sourire qui en disait long sur son impuissance devant le phénomène.

Pour certains jeunes, réussir une opération de T’hrazz c’est réussir son bacc.. Il paraît que certains jeunes s’en vantent sur leurs pages Facebook. Faute de reconnaître que le phénomène est d’une grande ampleur, les autorités compétentes assurent qu’ils ont quand-même la situation en main!

Comme je n’en revenais pas de ce que je voyais devant mes yeux, le gérant de la petite boutique a osé une explication pour justifier son impuissance « La tricherie chez-nous est un sport national. Pourquoi les jeunes devraient être moins tricheurs que leurs ainés?« .

L’un des trois jeunes a osé protester « Je ne suis pas un tricheur. Je suis un… Je suis un… » Il ne trouvait pas le mot pour se qualifier. J’ai alors essayé de lui donner un coup de main:

« Je ne te dirai pas ce que tu es, je ne te connais pas, mais laisse-moi te parler de mes deux neveux que je connais bien. Au moment ou toi et tes deux amis vous êtes en train de manoeuvrer pour passer votre bacc, eux ils sont en train de le préparer dès maintenant pour l’année prochaine. Ils sont en train de réviser tous leurs cours de toute l’année. Ils payent des cours privés pour mieux assimiler leurs maths.. Ils trouvent le temps pour apprendre une troisième langue. Ils ne se contentent pas de lire sur wikipédia les résumés des livres qu’ils doivent lire. Ils voient autour d’eux beaucoup de leur camarades de classes qui cèdent à la tentation du T’Hrazz. Ils savent qu’ils payeront cher les conséquences d’une telle manoeuvre. Leur fierté et leur honneur les empêchent de tricher. Je ne sais pas ce que toi tu es, mais eux, mes deux neveux, sont déjà des hommes. Comme vous ils auront leur bacc, mais je vous laisse deviner ce qu’ils auront de plus que vous! »

Pour signifier son total accord avec moi, le gérant de la petite boutique hochait la tête à chacune de mes phrase. « Si tu es vraiment d’accord avec moi, pourquoi tu laisses ta photocopieuse entre les mains de ces jeunes ». Sa réplique était toute prête « Si ce n’est pas dans ma boutique , ça serait dans une autre qu’ils feraient leur connerie.. ».

« Te rends-tu compte que tu parles comme un revendeur de drogues ?».

walidayoub24