Ne manquez rien avec l’infolettre quotidienne.
BloguesVol de temps

Les portes de la liberté!

495387-pour-maire-arthur-fauteux-cette

Un directeur de prison et des prisonniers se parlent autour d’un micro de radio. Cela s’est passé pour la première fois dans l’histoire à la prison de Bordeaux à Montréal un 26 mars 1992.

Les questions étaient intelligentes, nuancées, parfois d’un humour étonnant.  Les réponses aussi.

De cette rencontre unique, je retiens ce moment:

  • Question: Monsieur le directeur, la liberté est une maison à plusieurs portes.  Laquelle tu nous ouvres ? Celle du respect ? celle de la tolérance ? Celle de la création ? Celle de la communication ? Celle de l’amour ou celle de Bordeaux ?
  • Réponse:  Je vais vous ouvrir toutes les portes sauf celle de Bordeaux. La question est bonne! Si vous ouvrez toutes ces portes-là, celle du respect, celle de la communication, celle de la tolérance, la seule qui va retarder, c’est celle de Bordeaux, mais elle va finir qu’à s’ouvrir et elle va se refermer à jamais.  Mais si vous ne misez que la porte de Bordeaux. Si vous mettez toutes vos énergies que sur la porte de Bordeaux et vous ne découvrez pas celle du respect, de la tolérance, de la communication… c’est vrai qu’elle va s’ouvrir.. Mais elle va se réouvrir aussi!

Le directeur s’appelle Arthur Fauteux. Les détenus s’appellent toujours les Souverains anonymes.

Bientôt, des décideurs politiques devraient se prononcer, ici comme ailleurs, sur la pertinence de mettre en isolement une catégorie de détenus, jugés plus dangereux que d’autres. À mon avis, la réponse de cet ancien directeur de prison, devrait les inspirer.

La plupart des détenus participants à cette rencontre n’ont plus jamais remis les pieds en dedans.

Voici pour la première fois, en ligne, cette rencontre, la première d’une série d’autres rencontres avec Arthur Fauteux et d’autres directeurs de la prison de Bordeaux:

http://www.souverains.qc.ca/arfauteux.html

Lien audio: http://www.souverains.qc.ca/exsonore/arthurfauteux1.mp3