BloguesVol de temps

Ramadan 2015. Rupture du jeûne! Jour 6.

1

On l’appelle « Fatima d’en bas » pour la distinguer de celle qui habite en haut. On l’appelle ainsi, mais dans l’esprit de tous ses voisins, c’est « Fatima la généreuse ». La générosité en personne est notre voisine depuis plus de 40 ans.

Elle occupe avec son mari et ses enfants le plus petit espace de l’immeuble, mais le plus chic, le plus propre et le plus élégant.

Dans sa très petite cuisine, avec ou sans Ramadan, Fatima prépare chaque jour de quoi nourrir des plus pauvres qu’elle du quartier, des voisins, des mendiants et des gardiens de voitures. Moulay dont je vous ai parlé hier se nourrit de sa soupe. Pour Fatima, son repas ne serait pas bon, s’il n’est pas partagé.

La journée du couscous, elle en fait encore beaucoup plus. À l’entrée de la mosquée du quartier, des mendiants prient le ciel de bénir la main de Fatima.

Il fût un temps où elle travaillait comme cuisinière pour les grands mariages. A t-elle gardé de ce métier une petite déformation professionnelle? Pourquoi sa porte est toujours ouverte? Pourquoi on sort de chez-elle comme d’une fête ? Vaut mieux ne pas chercher à expliquer la générosité de Fatima. Il suffit de la reconnaître et la remercier.

2

3

4

5

6

7

8

9

10

Au Maroc, particulièrement celui d’en bas, l’hospitalité est une valeur sacrée..

———-

——

PS: Pour mieux apprécier les images, il suffit de cliquer sur la photo pour la voir en plus grande taille.