BloguesVol de temps

« Je compte les heures et les jours de Ramadan »!

Ramadan 2015. Rupture du jeûne!
Jour 13.

1

Sous ce parapluie, un homme se protège du soleil qui attise sa soif. Il attend patiemment le moment de la rupture du jeûne. Il s’appelle André et se trouve par la force des choses obligé à pratiquer le rite d’une religion qui n’est pas la tienne. « Je compte les heures et les jours de Ramadan ».

Comme lui, ils sont plusieurs chrétiens, hommes et femmes, à vendre leurs produits, le long du mur entre Bab Chellah et Bal El had, sur le Boulevard Moulay el Hassan. Ils ne peuvent se permettre de longues absences en prenant le risque de perdre leurs places « Je ne fais pas assez d’argent non plus pour me permettre des vacances au Cameroun durant le ramadan ».

D’après André, les autres africains de confession chrétienne, acceptent de ne pas boire et manger à leurs places « pour ne pas déranger les musulmans autour de nous ».  Il a reconnu cependant qu’un jeûne forcé est dur à supporter.

Je me suis permis de dire à ce vendeur de crèmes exotiques qu’avec un peu d’organisation, il pourrait, avec ses frères et soeurs, aménager un endroit discret à l’abri des regards pour au moins pouvoir boire, surtout quand il fait aussi chaud.

« Ça serait vraiment l’idéal pour nous, mais je doute que ça se soit faisable. Nous sommes trop minoritaire et moi je préfère souffrir un peu que de déranger mes amis musulmans. Ici, je ne suis pas chez-moi. Quand on est chez les autres, on respecte leurs coutumes et leur religion ».

Avant de le quitter, je lui ai suggéré le nom d’une association d’aide aux immigrants africains.

À 100 mètres plus loin, j’ai croisé mon ami coursier avec sa carrossa, à l’entrée de Babl El Mellah. Hicham portait une bouteille d’eau glacée. Il se rafraichissait les mains et la tête. Quand il m’a vu apparaître, il a pris une grosse gorgée d’eau. Personne autour n’a rien dit, même pas le policier. « Qu’est-ce qui se passe, Ramadan est terminé et je ne suis pas au courant? ». Et comme dans un film qu’on voit à l’envers, Hicham s’est vidé la bouche en éclatant de rire. Il m’a bien eu.

Avec les heures à attendre les clients sous le soleil, Hicham utilise cette technique qui diminue la soif, selon lui, de 50%.

Mais avant de le quitter, j’ai tenu à prendre ma revanche « Hicham je connais une autre technique qui diminue la soif à 100%, va voir mon ami André. Tu sais, celui qui vend des crèmes exotiques. Il va te la montrer mieux que moi, à condition que ce soit à l’abri des regards ».

2