BloguesVol de temps

La nuit du destin!

Ramadan 2015. Rupture du jeûne!
Jour 26.

11

Dans la tradition du Ramadan, les fidèles célèbrent la nuit du destin la veille du 27me jour du mois « La nuit du destin est meilleure que mille nuits ».

Mais pour Abdelali « C’est la nuit ou je pense à tous ces pêcheurs que la mer a emportée ». C’est sa nuit sacrée.

« Chaque mois, deux ou trois de mes amis sont emportés par des vagues géantes. Une fois partis pour la mer, je ne suis jamais sûr de retrouver ma mère. Avec nos petites barques et nos petits moyens, on ne sait jamais quand l’Atlantique se mettra en colère ». Pour ce fils de militaire la mer est une guerre.. « C’est toujours elle qui gagne ».

Mais Abdelali n’est pas né de la dernière vague. Il a appris, au cours des années à faire ses prévisions météologiques, à sa manière « Il me suffit de regarder le ciel pour savoir si ça vaut la peine de sortir au large, ou non ». Néanmoins, il reconnaît que des plus expérimentés que lui, se sont faits avoir.

Et tu n’as jamais pensé arrêter? Changer de métier? « Pour un vrai pêcheur, la mer devient une drogue. Se trouver au large, loin de la terre ferme, loin du bruit et de la civilisation est une sensation qui ne s’explique pas. Je t’en parle et j’ai envie d’y être, là, à cet instant ».

Et en pointant toujours l’horizon de son regard, Abdelali poursuit « Très jeune, je suis sorti au large pour pêcher. Mes amis allaient à l’école, moi j’allais à la pêche. Je sais à peine lire et écrire, mais je sais exactement où et quand il faut jeter les filets ».

Il se lève, allume sa cigarette avant d’ajouter « Le moment le plus excitant pour moi, c’est quand la ligne blanche apparaît à l’horizon. Quand le jour s’annonce, la surface de l’eau devient toute argentée.. Ça pétille sur l’eau, on entends des glouglous.. Le poisson s’offre à nous joyeusement. Là, je ne tiens plus, avec mes camarades, nous savons que c’est le moment le plus beau à voir, mais on ne peut se permettre de l’admirer longtemps. Chaque seconde compte. Il faut vite jeter les filets et tirer, tirer avec nos mains pour amasser le maximum de poisson, c’est notre pain, c’est notre chance.. »

Quelles sortes de poisson? « Une heure ne suffirait pas pour t’expliquer comment chaque poisson a son moment pour apparaître et ses conditions propres. Généralement c’est la sardine qui domine la surface de l’eau à cette heure-là.. »

La sardine c’est la vedette des poissons au Maroc « Il est tellement abondant que normalement il ne devrait pas coûter plus de 5DH le kilo. Si les gros bateaux respectaient les règles de pêche. S’ils n’étaient pas trop gourmands, aucun respect, ni pour la nature, ni pour les humains.. ».

Néanmoins, Abdelali reconnaît qu’il préférerait travailler dans un gros bateau que dans une petite barque « D’abord, on est plus sûr de revenir vivant.. Et aussi parce que c’est beaucoup plus payant. Après 5 ou 6 mois de travail, je reviens avec 5 ou briques. Certains bateaux offrent des bonnes conditions, la sécurité sociale, l’assurance maladie.. C’est mon rêve de travailler dans un gros bateau ».

Abdelali est fier d’être né aux Oudayas « Nul part au monde je n’aurais aimé naître ». Et puis il s’adresse au chat apparu soudainement « Et toi aussi, n’est-ce pas? » avant de lui offrir les quelques sardines qui restaient de notre repas..

À 46 ans, Abdealai aura passé sa vie à servir les gens des fruits de la mer. Je ne lui souhaite pas, mais si par malheur la mer l’emporte lui aussi, sa mère ne recevra aucune assurance vie, aucune reconnaissance de l’état, ni de personne..

Le destin d’Abdelali est de vivre dans un pays qui ne reconnaît pas encore le grand trésor qu’il représente.

Un copain nous a rejoint pour nous inviter à jeter un regard sur la plage, du haut de la falaise. J’avais l’impression de voir des visiteurs du ciel venus sur terre le temps d’une nuit, pour partager un repas et quelques prières.

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

———-

——

PS: Pour mieux apprécier les images, il suffit de cliquer sur la photo pour la voir en plus grande taille.