BloguesVol de temps

La peur de « l’autre »!

14713735_996275133816866_5104000772830149684_n

Problème: La laïcité a été tellement récupérée et instrumentalisée par des mouvements identitaires que le moindre rappel à ses principes est devenu synonyme de peur de « l’autre ».

Ce n’est pas avoir peur de l’autre que de protéger le politique de toute intrusion religieuse. La neutralité de l’état en occident n’a pas attendu l’arrivée d’un certain islam pour s’imposer comme un principe fondamental de la démocratie.

Non, ce n’est pas avoir peur de « l’autre » de lui rappeler qu’une prière au parlement canadien, de quelque religion que ce soit est une entorse à la primauté du droit. 

Ce n’est pas avoir peur de « l’autre » de lui rappeler que sa liberté de conscience serait encore mieux protégée en prenant ses distances des manoeuvres politiques et politiciennes.

En priant au parlement canadien, au coeur de l’État, le groupe Ahmadiyya Muslim Association ne fait que nourrir les amalgames qui n’ont pas lieu d’être entre la religion et l’État contribuant ainsi à cette peur de « l’autre ».

Le parlement canadien en autorisant cette prière ne mesure pas les conséquences d’un tel geste. À regarder cette image d’une prière au parlement, certains citoyens regrettent déjà le temps de Harper!

Cette prière au parlement est la suite d’autres prières, celles qui ont mis en scène le premier ministre Justin Trudeau dans des mosquées canadiennes. C’est moins un geste de tolérance et d’ouverture qu’un geste racoleur! Électoraliste. Réduire « L’autre » à sa religion est une forme de mépris.

Et pour le dire simplement, quand la prière devient un moyen de charmer et séduire la politique, ce n’est plus une prière, c’est de la politique.

Le rappeler n’a rien à voir avec la peur de « l’autre »!

Autrement dit, on peut être laïque sans tomber dans le repli identitaire.

14642037_10208907639102976_3224237004775115581_n