BloguesVol de temps

Des pommes pour Suliman (la suite)

Le Québec qui accueille des migrants, des immigrants et des réfugiés..

Il les accueille partout et de partout, dans toute sa diversité, dans toute pluralité.

Arrivé il y a cinq mois des camps de réfugiés en Jordanie, il entame une deuxième vie au Québec avec sa femme et ses trois enfants. Après le chaleureux accueil que les Souverains lui ont réservé, Suliman Ataya, poète et comédien, confie ici aux Souverains son Cham natal. Il raconte avec poésie, son passé, son présent et projette dans l’avenir une Syrie de paix..

« Je suis du jardin du Cham (Syrie)

Paradis du commencement

De la langue, de l’art, de la littérature

Sur ma terre l’homme a quêté l’éternité… »

« Menteur celui qui prétend que l’eau a quitté la terre de Cham »

Menteur est celui qui prétend que les québécois ne sont pas accueillants.

capture-decran-2017-02-07-a-15-10-17capture-decran-2017-02-07-a-15-11-55capture-decran-2017-02-07-a-15-15-19capture-decran-2017-02-07-a-15-16-38