BloguesVol de temps

Les trottoirs de mon quartier!

troitoir3

« Moi aussi, je veux marcher sur des trottoirs en bon état. Je veux voir plus d’espaces verts dans ma rue. Je veux pour les enfants de mon quartier un terrain de jeux. Avant d’être une parlementaire et présidente du Conseil de l’Arrondissement de Hassan, je suis d’abord une citoyenne et une résidente. Depuis mon élection en 2015, j’ai établi une proximité avec les citoyens. Ma porte leur est ouverte chaque jour.  J’entends leurs demandes et leurs préoccupations de résidents. Leurs rêves pour Hassan sont les miens. Ceci dit, je ne peux les réaliser que dans le cadre d’un budget et en vertu des pouvoirs qui me sont conférés. Les budgets ne sont pas illimités, les pouvoirs non plus. Mais avec l’implication des citoyens et la proximité que j’entretiens avec eux, c’est ensemble que nous redonnerons à cet arrondissement, inchallah, toute la splendeur qu’il mérite ».   

Ça tombe bien! Je suis citoyen et moi aussi, comme Madame Souad Zekhnini, je veux voir Hassan resplendir de nouveau. Pour l’instant le plus important quartier de la capitale du Maroc ressemble à un beau visage éclaboussé par des éclats de boues.

Comme photographe, j’ai longtemps capté le meilleur et le plus beau de Rabat.  Depuis quelques semaines, mon regard s’est fixé sur son sol.  Dans le même quartier, parfois sur la même rue et le même trottoir, on croirait passer d’une ville particulièrement belle et propre à une autre particulièrement moche.  Le Bas-Hassan semble plus concerné par cette extraordinaire incohérence urbanistique. Et comme par hasard, ce sont particulièrement les immeubles en ruine, les commerces fermés ou les terrains abandonnés qui donnent sur les mauvais trottoirs.

Il y a un an, j’avais interpellé les autorités municipales avec un article publié à la première page du journal l’Opinion sur un danger public. Une nuisance quotidienne qu’un simple mur aurait suffit pour nous épargner la laideur, les odeurs et le risque de tomber dans un immense trou. Ce trou est de la grandeur d’un terrain de foot. Il se situe au coin des deux rues portant les noms de deux rois fondateurs de la dynastie alaouite: Moulay  Rachid et Moulay Ismaïl.

Rien! Absolument rien n’a été fait suite à la publication de l’article. Aucun mur n’a été construit pour protéger les citoyens. Apparemment, l’article n’avait même pas été lu par les autorités. Mais il a suffit que je publie dernièrement sur ma page Facebook, quelques photos d’un morceau de béton qui flottait sur la tête des passants, sur la rue Abdelmoumene, pour que trois jours plus tard, les autorités fassent leur devoir en faisant disparaître le danger.

La réaction rapide à mon dernier appel  explique ma présence au bureau de la présidente du Conseil de l’arrondissement de Hassan. J’ai tenu à la rencontrer. J’ai de l’espoir.

Je suis sorti de cette rencontre avec une forte impression.  Madame Souad Zekhnini est une dame de fer.  En lui faisant part de mes insatisfactions sur la situation de tels trottoirs, telles rues, ou tel terrain devenu une poubelle à ciel ouvert, Madame Zekhnini n’hésitait pas à utiliser son portable, en pleine conversation, pour appeler un responsable de l’Arrondissement et lui demander d’un ton ferme de vérifier, sur le champs, la situation que je venais de lui décrire.

« Avec moi, c’est bih fih. Pas de temps à perdre. Les élus avant moi, nous ont fait perdre beaucoup de temps ». De l’espoir, je vous dis.   

Avocate d’expérience et de formation, je ne pouvais plaider mieux que Maître Souad Zekhnini la cause que je suis venu défendre devant elle: Les trottoirs!

« Regarde cette photo, me dit-elle. C’est le trottoir qui avoisine la salle Mehdi Benbarka au quartier l’Océan. Il y a quelques semaines encore, c’était une immense poubelle. Nous avons conclu une entente avec plusieurs concierges du quartier afin de mieux gérer leurs poubelles et ne plus jamais toucher au mur de la salle. Nous avons refait le trottoir et installé des plantes »

Bravo! J’applaudis de mille mains cette opération.  Est-il possible maintenant de la répéter sur tout le territoire de Hassan ? Puisque Madame Zekhnini est, de toute évidence, sensible à la situation, je me suis permis  de sortir mon portable pour lui montrer quelques trottoirs ravagés de son arrondissement.

Par la même occasion, j’ai attiré son attention sur l’invasion des trottoirs par les voitures. « Cette invasion tue les trottoirs » lui ai-je dis. L’avènement du tramway a créé un manque d’espace, certes, mais, la solution ne peut pas être l’invasion des trottoirs. Les nombreuses alternatives à la voiture qui existent déjà désormais, dont l’utilisation du tramway. Certains résidents ont pris l’initiative d’ériger des obstacles pour empêcher l’invasion parce que presque aucune rue à Hassan n’échappe au phénomène.

Dans certaines rues, des commerces de meubles étalent, sans gêne, leurs marchandises sur le trottoir.  Ce comportement est un déni de droit des citoyens.  Ces derniers ont leur part de responsabilité. Ils ne se plaignent pas trop ni auprès des commerçants, ni auprès des propriétaires de voitures, ni auprès des autorités.  Aucune plainte non plus contre le bureau de la Gendarmerie royale, sur la rue Erriche, qui s’est permis de bloquer complètement le trottoir pour indiquer sa présence!

La cause des trottoirs à Hassan souffre du silence des citoyens. Un silence qu’un concierge a tenté d’expliquer, « Les gens se sont tellement habitués aux désordres qu’ils ont fini par ne plus le voir! ». 

Mais moi je le vois et je ne suis pas seul.  La présidente du Conseil d’arrondissement de Hassan le voit aussi. Je compte sur elle et son équipe pour remettre de l’ordre dans les rues de Hassan. Elle a pour soutien le code de la route qui stipule clairement qu’il est interdit de stationner sa voiture sur les trottoirs ou d’en faire un espace supplémentaire de son commerce.  Puis-je compter sur vous Madame la Présidente ?

« L’invasion des trottoirs  qui nous préoccupe actuellement et exigent de nous une action urgente se trouve sur le Boulevard Moulay El Hassan, entre Bal El Mellah et Bab A Had.  Ces trottoirs font partie de l’image de la ville puisqu’ils marquent une belle ligne entre la médina et les quartiers modernes. Vous avez remarqué l’invasion des trottoirs par des petits commerçants. Cela a rendu les balades impossibles et la circulation infernale.  Avec mon équipe, nous avons trouvé une solution que nous allons bientôt mettre en vigueur. Plusieurs points d’intersection  de l’arrondissement seront mis à la disposition des petits commerçants où ils pourront, à tour de rôle, dans les journées fixées par les autorités municipales, vendre leurs marchandises. Par cet aménagement, notre but est de redonner aux petits marchants leur vocation de commerçants ambulants tout en libérant les trottoirs ».

En une heure, j’ai fais le tour de la situation de l’Arrondissement de Hassan avec Souad Zekhnini. Elle m’a confié d’autres projets de son Arrondissement, notamment celui de Rabat Aménagement qui s’apprête dès ce mois à compléter son projet de réaménagement global de la capitale. Rabat Aménagement envisage notamment la rénovation des trottoirs, l’établissement des espaces verts et des terrains de jeux pour enfants.  On devrait voir les résultats des travaux en 2018.  Comment ça se fait que les citoyens ne semblent nullement informés sur ces projets ?

 » Le rôle du citoyen, ne devrait pas se limiter à voter. Il doit nous interpeler et exiger de nous d’être informé. C’est son droit constitutionnel. C’est mon devoir de le recevoir et l’entendre parce que j’estime que le citoyen fait partie de la solution. Vous l’avez fais à votre manière en signalant un danger public. Mon devoir est de vous assurer que je me servirai de tous mes pouvoirs pour appliquer les mesures de sécurité « . 

En confiant à un voisin le récit de ma rencontre avec la présidente du Conseil d’arrondissement de Hassan, ainsi que mon espoir dans sa parole et son action, il m’a aussitôt demandé où se trouve son bureau « J’ai un projet écologique à lui proposer.  Je crois que ça va beaucoup l’intéresser…  » 

———–

Les mauvais trottoirs:

troitoir11-voituretroitoir14-voituretroitoir15troitoir18-poubelletroitoir19troitoir20troitoir21troitoir22troitoir27troitoir28troitoir29troitoir30

L’invasion!

troitoir2troitoir17-meublestroitoir1troitoir5-voituretroitoir6-voituretroitoir7-voituretroitoir9-voituretroitoir10-voiture
troitoir13-voituretroitoir15-voituretroitoir16-voiture

Les bons trottoirs:

troitoir0troitoir21-voituretroitoir23-beautroitoir24-beautroitoir25-beau

troitoir26-beautroitoir27-beautroitoir28-beautroitoir29-beau