BloguesVol de temps

L’art au service du civisme!

grafiti22

L’entreprise Cimelect qui offre ses services en éclairage à Rabat, a eu l’initiative citoyenne de mettre de la couleur sur le mur d’un terrain abandonné. Avec l’autorisation du Conseil d’arrondissement de Hassan, Cimelect a fait appel à plusieurs artistes urbains pour mettre leurs graffitis sur ce mur de la rue Abdelmoumene, qui en avait grandement besoin.

Sur ce terrain abandonné depuis plus de 30 ans, il y avait un beau immeuble construit dans les années 1920. Souvent, ce sont des problèmes d’héritage qui empêchent les projets de reconstruction sur ces terrains. C’est le cas aussi de plusieurs immeubles en ruines qu’on retrouve dans beaucoup de rues du bas-Hassan.

Cela créé une pollution visuelle surtout quand les terrains se transforment en poubelles à ciel ouvert et que leurs trottoirs deviennent impratiquables.

Un jour avant l’arrivée des artistes urbains, sur ce même trottoir, il y avait là de vieux divans sales et des poubelles abandonnés. Il est pourtant indiqué clairement qu’il est interdit de poser ses poubelles à cet endroit.

Juste en face du mur, il y a un magasin de meubles usagers qui envahi le trottoir. Apparemment, le camion de poubelle n’est pas équipé pour ramasser de vieux divans. Comment alors débarrasser le trottoir ? La solution serait venu des travailleurs du magasin eux-mêmes. Selon un témoin, ils auraient jeté leurs sales divans et canapés par dessus le mur. Ils ont fait du terrain abandonné une poubelle. Et selon le même témoin, ce n’est pas la première fois que cela arrive et ils ne sont pas les seuls du quartier à manquer de civisme!

En regardant les artistes urbain mettre leurs couleurs sur ce mur, je n’ai pas voulu leur dire que juste derrière leurs oeuvres se cache « un morceau de paradis »…!!

J’ai plutôt invité Sakina Boufaris, architecte d’intérieur à Cimelect et Houda Lahmourate, qui a organisé l’évènement « Cimelect illumine son quartier », à poursuivre cette belle démarche citoyenne sur d’autres murs du quartier. Notamment celui qu’on attend toujours, à l’angle des rues Moulay Ismaïl et Moulay Rachid.

Il y a là un terrain abandonné depuis des années, que la Commune de Rabat et le Conseil d’Arrondissement de Hassan devraient bientôt entourer d’un mur protecteur. Les couleurs et les formes des artistes invités de Cimelect, y seront les bienvenues.

J’ose espérer que ces belles oeuvres mettront un peu plus de civisme dans le quartier.

Bravo les artistes: Mehdi Gero Roshdi, Mohammed Boogie Ilyass et Ayoub Afrofatcap.

Bravo Cimelect.

grafiti18 grafiti16 19264542_10213462880637616_4844457876338787318_o 19388306_10213462907598290_8566349031830786228_o 19388636_10213462907718293_2575976752498170578_o 19388561_10213462906438261_750369929420138037_o trottoirhouda grafiti19 grafiti14 grafiti17 grafiti21 grafiti15 grafiti23 19400646_10213462918318558_6553278380233492987_o 19402023_10213462918638566_2652536280744479639_o 19250663_10213462919598590_1116481921213539361_o 19390529_10213462991440386_4208259140203720128_o