Vol d'héritage!
BloguesVol de temps

Vol d’héritage!

« Je suis pauvre et je viens de me faire voler par des pauvres! »

Son portable était tout ce qu’il possédait. Des fantômes, apparus de nulle part, lui ont arraché son bien avant de disparaître. Il avait le choix de les poursuivre, mais il prenait le risque de perdre aussi son repas. Une heure avant la rupture du jeûne, il devait faire un choix existentielle. Entre un téléphone portable qui lui a coûté 180DH et un repas chaud, fait de ses mains, il a préféré le repas.

Deux jours plus tard, il maudissait encore le jour qui a donné naissance à ces voleurs « L’enfer les attend pour l’éternité ».

Mais le drame de Said Abou Hassan ne s’arrête pas à la perte de son  portable. Avant de me confier son histoire, Said m’a invité à partager son repas.

Il s’est improvisé une cuisine en haut d’une colline de roches et de terre, au milieu des immeubles du Boulevard Moulay Ismaïl.  Said trouvait curieux que je m’intéresse à sa recette de tajine aux légumes « Tout est là, sauf le sel ».  Ce n’est pas le sel qui manque Said, avec tous ces voisins, tu n’à qu’à frapper à une porte et demander. Mais Said ne demande jamais rien à personne.

Il est le fils unique de sa mère morte en 2002.  Son père, mort en 2011, a laissé 12 enfants, deux autres femmes et un héritage.  Said ne verra rien de son héritage  « Tu n’as pas fais appel à la justice ? ».

« Quelle justice ? Je ne sais même pas écrire mon nom et chez-nous à Azemmour, on poursuit pas ses frères pour l’héritage. Ça ne se fait pas, hchouma.. On ferme sa gueule, c’est tout.  Une partie de chez-eux m’appartient. Moi, la rue est devenue chez-moi »

Said a quitté son bled, Sidi Bouchaib Ben Reddad, pour tenter sa chance en ville. Il a appris sur le tas à devenir maçon.  « De temps en temps, j’arrive à trouver un travail journalier. Quand j’ai plus d’argent je fouille dans la poubelle d’un vendeur de légumes avant de passer à celle d’un boucher et je m’improvise une recette. Quand j’arrive à travailler, je me fais plaisir en allant au resto. Avec mon dernier salaire, j’ai pu m’acheter un portable. Je me suis dis que ça me faciliterait la tâche. Je peux laisser mon no à des patrons. Dans le portable, il y avait une radio. J’écoutais la musique, les nouvelles, je suivais même des matchs de foot.. Le mondial s’en vient dans quelques jours.  Le Maroc va jouer contre l’Iran.. Je te le dis, l’enfer les attend pour l’éternités ces bâtards qui ont volé mon portable ».

Ne bouge pas d’ici, je vais te trouver un portable avec une radio.  Le match Maroc-Iran n’aura pas lieu sans toi.  Mais j’ai une petite condition. Tu me donnes le secret de ta recette de tajine aux légumes, ça sent tellement bon.

« Le secret est simple, fais-toi voler ton héritage! »

said1 said6 said4 said8jpg said10 said12 said3