Mondial 2026 au sommet des concierges!
BloguesVol de temps

Mondial 2026 au sommet des concierges!

La seule question qui m’importe, en tant que citoyen de ce pays:  Qu’est-ce qu’on va faire avec tout l’argent que le Maroc devait investir dans le Mondial 2026 ? La réponse à cette question déterminera si la nouvelle du jour est bonne ou mauvaise!

Mais allons entendre ce que Malek en pense ?

Mon concierge aime refaire le monde avec ses amis concièrges! Le Mondial 2026 n’aura pas finalement lieu au Maroc. Il attendait le verdict de la FIFA avant de formuler son éditorial en 3 phrases: « Ce projet est le projet des riches. Je ne suis pas riche. Ça ne me concerne pas ».

Ahmed, son collègue de l’immeuble à côté réagit « Moi, ça me concerne. Ils ont commencé à refaire les trottoirs de la capitale. Ça fait des mois qu’on attend la fin des travaux. Ça fait des mois que nos rues sont en désordre, la poussière me tue. Maintenant que le mondial 2026 n’aura pas lieu, vont-ils suspendre les travaux ? Vont-ils laisser tomber les grands projets qui allaient faire de Rabat la ville lumière ? ».

Malek éclate de rire avant de répondre « Ils vont suspendre rien du tout. Tes trottoirs seront refaits. Mais pour les grands projets, tu vas attendre un peu. Ce qui devrait être fait pour 2026, il sera pour 2036, voir 2046.. Tu ne seras peut-être même plus là pour voir ta ville, ta rue et ton immeuble briller de mille lumières ».

Kaddour, un troisième concierge, se joint à la conversation « J’ai un locataire saoudien dans l’immeuble. Même lui ne comprends pas pourquoi son pays à choisi de voter pour l’Amérique, donc contre le Maroc. Un royaume arabo-musulman a voté contre un autre royaume arabo-musulman, la honte ».  Pour Kaddour, ce n’est pas surprenant que le Maroc ne soit pas retenu pour 2026, par contre la trahison de l’Arabie Saoudite, est une surprise qui aura des conséquences  » C’est l’occasion de prendre nos distances avec les Al Saoud, cette famille n’a rien de royal « . Conclut le troisième concierge avant de prendre retraite.

Ahmed s’en fout des Al Saoud « Moi la seule conséquence que j’appréhende c’est de respirer la poussière pour encore des mois. J’en peux plus de voir ces travaux inachevés »

Malek ne manque pas une occasion pour rire de son collègue « Tu n’avais qu’à être concierge dans un immeuble de Hassan d’en haut.  Tu aurais pu être agent de sécurité pour une de ces villas de Hassan de très haut. Dans ces quartiers de riches, les trottoirs sont tous refaits depuis des semaines. Personne là haut ne souffre de poussière, de désordre ou de bruits des machines.  Là haut, un concierge ne mord pas la poussière comme toi et moi ».

Sur ces paroles, j’ai quitté la conversation pour aller parler à un concierge de là haut. Une balade dans la partie riche de Hassan c’est aussi l’occasion d’examiner l’état des trottoirs.  Arrivé sur les lieux des riches, je suis saisi par le contraste. Mais pas trop surpris.  Ici, pas de poussières, pas de bruits. Le calme est total et les trottoirs sont neufs.  Ici les concierges semblent s’ennuyer.  Ils devraient avoir quand-même un avis sur la nouvelle du jour. J’approche le premier que je croise à l’entrée d’une villa.

« Je viens d’apprendre la nouvelle,  je ne sais pas encore comment la prendre ? ». Alors j’attire l’attention de cet homme appelé Abdellah sur l’état des trottoirs.  Il sourit « Au moins, nous avons ça de gagné ».

Abdellah qui a l’âge de mon père est un soldat à la retraite. Il quitte son siège, me prend par l’épaule et me confie sa réflexion qui n’a pas attendu la nouvelle du jour « Tu sais jeune-homme, dans ce pays, on peut refaire les trottoirs, on peut attirer le Mondial, on peut même envoyer un satellite espion dans le ciel, si les gens ne sont pas plus éduqués. S’ils n’ont pas les moyens pour de meilleurs soins de santé et si beaucoup des jeunes, comme mes trois fils, continuent à quitter le pays, à quoi sert tout ça.. Je ne sais pas moi, j’ai pas toutes les réponses. Tiens si tu me donnais ton avis toi jeune-homme ».

Le jeune-homme de 58 ans que je suis n’avait pas grand-chose à ajouter! « Tu sais moi je vis aussi au Canada,  alors le Mondial ici ou là-bas, je n’y échapperai pas ».  Le rire d’Abdellah a attiré le rire d’un autre concierge.

Tous les concierges que j’ai croisés sur le chemin du retour avaient un avis sur la nouvelle du jour.  Si le Maroc devait présenter sa candidature pour la sixième fois au Mondial, les concierges de mon quartier ne manqueraient pas de propositions alternatives intéressantes « Mais d’abord, mettons fin à la poussière, terminons les trottoirs ». 

———————-

Les trottoirs de Hassan d’en haut:

trottoir35 trottoir36 trottoir37 trottoir39 trottoir40 trottoir42 trottoir41

Les trottoirs de Hassan d’en bas:

trottoir0 trottoir9 trottoir12 trottoir20 trottoir21 trottoir23 trottoir24 trottoir25 trottoir43 trottoir45 trottoir46 trottoir48 trottoir33aveugle trottoir33b