Ne manquez rien avec l’infolettre.
Musique

scène locale : Basta… last call?

Dès ma première entrevue avec Basta, une chose était claire: «Basta s’adresse aux âmes libres», m’avait dit Stéphan Boucher. C’est cette même notion de liberté qui a toujours guidé les expérimentations du groupe, et c’est maintenant ce même refus des contraintes qui pousse ses membres à mettre le projet Basta en veilleuse, le temps de se lancer dans de nouvelles aventures. Ce n’est donc pas la fin de Basta, comme le laissaient entendre quelques journalistes s’abreuvant au «y paraît que…», mais plutôt un intermède (à un drôle de moment, il faut bien l’avouer) tout de même positif. Selon Boucher: «Quand on a formé Basta, notre but n’a jamais été de tomber dans le pattern album-tournée, c’était de faire la musique qu’on avait envie de faire. Et là, on est arrivés à un point où tout le monde ressent le besoin de faire autre chose, chacun de son côté. Et contrairement à ce qui a été écrit sur le site Internet Décibels, il n’y a aucun conflit entre les membres du groupe. On était seulement un peu essoufflés, et ça ne m’étonnerait pas qu’on fasse un jour un autre album de Basta. Il y a beaucoup de groupes qui prennent quatre ou cinq ans avant de sortir un nouvel album, pis personne panique… Et on n’est pas amers non plus; jusqu’à maintenant, l’aventure est allée au-delà de nos espérances.» A suivre… espérons-le!

L’Empire: 15e édition
Avec quelques mois de retard, retard dû à des technicalités (du genre commanditaire incertain…), L’Empire des Futures Stars revient au Café Campus, à partir du 14 septembre. Si, dans la liste qui suit, une majorité de noms ne vous disent à peu près rien, ne vous en faites pas, à moi non plus… Voici donc les participants (24 groupes) qui feront au moins les préliminaires: le 14 septembre: Fo-Couzin, Wiliam, Aziz; le 21 septembre: Synopsis, Martin Moerman Band, 4 Utopia; le 28 septembre: Projet: Orange, Pierre Jean Jacques, Yelo Molo; le 5 octobre: Vénus III, Cyd, Yéti; le 12 octobre: Roméo B, Kaliroots, Version @ri; le 19 octobre: Les Mal Aimés, Andie, Cherchez la tortue; le 26 octobre: Gwenwed, Comité, Los Guidounos; et le 2 novembre: Les A-Côtés, P. Fraser Band, Damoclès. Espérons que nous ferons quelques belles découvertes…

The Respectables
Si le but du groupe de Québec The Respectables était d’envahir les ondes radiophoniques de la province, ils ont tapé dans le mille en enregistrant une version française de leur pièce La Java, et en lançant un vidéoclip pour l’appuyer. A peu près tous les diffuseurs ont embarqué, et les Respectables se sont payé un premier hit important. Comme la version française n’est pas disponible sur leur dernier album Full Regalia, on donne le CD simple à l’achat du disque. La formation voulant battre le fer pendant qu’il est chaud (et avec raison…), le Cabaret les accueillera le 16 septembre, dès 20 h 30.

Guano/Monsieur Toad
Vous le savez sûrement déjà, les formations Guano, Monsieur Toad et Raid assureront la première partie de Groovy Aardvark, le 11 septembre, au Spectrum. Mais ce que vous savez probablement moins (les communautés anglo et franco étant tellement proches l’une de l’autre…), c’est que Guano et Monsieur Toad participeront à un spectacle extérieur (sur le terrain du campus de l’Université Concordia) en compagnie des Tropical Goat, Wazoo, Nein Creed, Flow, Shifter, Hol’fader, Chiwawa, Mold, The Capones, Ripcordz et quelques autres formations à confirmer, le 17 septembre. Il s’agit d’un spectacle-bénéfice pour manifester en faveur de l’expansion des espaces verts sur l’île de Montréal. Je me demande quel candidat à la mairie aura le courage de s’y présenter…

Hurluberlu
Surprise! Vous pensiez qu’Hurluberlu? était mort suite au départ de son chanteur Pat Duquette? C’était bien mal évaluer la détermination des autres membres de la formation (Michel Bélanger à la basse et Michel April à la guitare), qui ont changé de chanteur (Sheldon Rochefort) et de batteur (Pierre Pitre). Ils ont aussi changé de répertoire (aucune des vieilles chansons ne sera présente dans cette deuxième incarnation), laissant tomber le côté funk pour un rock plus abrasif. Finalement, la seule chose qui ne change pas, c’est le nom du groupe, sauf pour le point d’interrogation qui disparaît. Pourquoi ne pas avoir carrément changé de nom? «Parce que…» me répondait Michel Bélanger. Ben coudonc! Ils seront au Bleu est noir, en compagnie des Martiens, le 13 septembre.

Diamond Itch
Les sonorités électroniques continuent, lentement mais sûrement, de faire leur place aux côtés des guitares dans les groupes dits «rock» de la scène locale. Les derniers sur la liste s’appellent Diamond Itch, une formation originaire de Québec issue des cendres de Jack Merridew, groupe rock alternatif ayant connu un certain succès dans la Vieille Capitale. Les deux rescapés-fondateurs, Eric Stevenson (basse et voix) et Paul Brickbat (guitare, programmation et voix), ont pris un tournant musical qui mélange rock américain et électronique à l’européenne. La qualité d’enregistrement du démo de deux pièces en anglais ne permettant pas de se faire une bonne idée de la chose, il faudra se rendre à la soirée d’exhibition des Ateliers d’éducation populaire, au 4273, rue Drolet, le 12 septembre, alors que Diamond Itch succédera à Melting Pot. Info: 350-8881.

Walter
Ça y est, le premier album de Walter, intitulé Need We Say More (qui a d’ailleurs déjà fait son apparition sur le palmarès anglophone de CIBL), sera lancé le 11 septembre, au Jailhouse; ils y joueront en compagnie d’Ugly Since Birth (qui lancera la soirée), et des Vagabonds (qui la termineront). Une bonne dose de punk old school n’a jamais fait de mal à personne.

à souligner
– Deuxième semaine de demi-finales du concours Polliwog, le 15 septembre, au Petit Campus, avec les formations Demolition, Raid et Putrid.

– Deux rectifications relativement à la Scène locale de la semaine dernière: le spectacle-lancement du groupe Les Saints, originellement prévu pour le 4 septembre au Café Chaos, aura plutôt lieu le 18; et celui de la formation Insanasomnia se déroulera bien le 10 septembre, mais au Jailhouse et non aux Foufs , tel que mentionné.

– Le jeune Chilàn (nouveau protégé de DJ Choice de Dubmatique) lance un premier mini-album, en compagnie du moins jeune Heat (connu précédemment sous le nom de Chuck Ice et Tek-9) qui lance, lui aussi, un album, le 16 septembre, au Club Soda.

– Le 14 septembre, à la galerie Isart et en direct sur les ondes de CKUT (90,3 FM), dès 20 h, on pourra entendre les formations montréalaises Hol’fader, The Vendettas, Wazoo et What Slave. A quand une initiative semblable de la part de CIBL ou CISM?