Musique

Scène locale : Retour sur le Kabaret Kérozen

Retour sur le Kabaret Kérozen
Enfin une salle remplie et enthousiaste pour une soirée rock! Le treizième Kabaret Kérozen, qui se tenait vendredi à la salle Salaberry, fut un succès total, et permit à son organisateur Pat K de ploguer allègrement sa candidature pour le Bloc-Pot, de même que le déménagement de la boutique Kérozen au 545, rue Ontario Est (il a le sens du marketing, le gars…). Côté spectacles, celui des Vulgaires Machins me laissa complètement sur le cul! Le quartette, Guillaume et Marie-Eve en tête, nous a laissé savoir qu’il avait bel et bien l’intention de laisser son empreinte musicale dans nos mémoires. Une prestation solide et inspirée, qui incita même quelques body surfers à se commettre (situation plutôt rare à la salle Salaberry). La formation de L’Annonciation Les Morts fut également une agréable surprise. Beaucoup plus hardcore que sur leur démo intitulé Home Marde, ce groupe (qui a recu, pour l’occasion, un coup de main de Bruno des Marmottes Aplaties à la guitare) est lui aussi flanqué d’une chanteuse, Dia Rey (!), qui défonce la baraque. Assisterions-nous à une nouvelle montée d’ostrogène dans l’underground? On ne peut que le souhaiter…

Guérilla: Manifeste
La censure a encore frappé! Le dernier clip de Guérilla, intitulé Guérilla: Manifeste, qui reprend le texte du Manifeste du FLQ, datant de 1970, pour l’actualiser à la sauce revendicatrice du groupe de Sherbrooke, n’a pas passé l’étape du Comité de révision de MusiquePlus, qui démontre, encore une fois, son obsession du politically correct. Mais le plus particulier, c’est que, cette fois, ce n’est pas l’image qui est remise en cause (comme avec le clip des Frères à Ch’val), mais bien le texte à haute teneur politique! Bien sûr, Guérilla a joué avec le feu en proposant cette pièce plutôt qu’une autre plus inoffensive, mais on peut s’interroger sur ce qui motive réellement une telle décision, prise alors que le groupe amorce une importante tournée européenne, suivie d’une tournée québécoise en compagnie de Mass Hysteria. Lorsqu’on s’appelle Rage Against The Machine et qu’on tire sur tout ce qui bouge, ça passe, mais qu’un groupe d’ici reprenne un texte important et reconnu par notre histoire, ça ne passe pas… Sacré MuchMusic… oups! j’veux dire MusiquePlus…
En surfant du côté de notre site Internet (www.voir.ca), vous pourrez visionner le clip en entier, et en profiter pour laisser vos commentaires sur le site de M+ (www.musiqueplus.com).

Rainmen: objectif France!
Rainmen est sans contredit LA surprise hip-hop de l’année au Québec. Et Sadlifah et Eerie préparent déjà leur invasion française, puisqu’ils ont officiellement signé avec la prestigieuse étiquette V2, pour lancer en 1999 une version adaptée pour la France de leur premier album, Armageddon. Et quoi de mieux pour s’introduire sur un nouveau territoire que de se faire parrainer par les potes de la place… Les gars de Rainmen sont donc allés enregistrer deux duos: l’un avec la Fonky Family, et l’autre avec Stomy Bugsy! Et ce n’est pas tout: comme Passi est sur la même étiquette que Rainmen, un troisième duo est prévu avec lui aussi! Full équipés, les mecs! Côté vinyles, un nouveau remix de Pas d’chilling (avec une version allongée de Move On en face B) est maintenant disponible, et le lancement de la pièce avec la FF est prévu pour la mi-décembre. Ils feront une tournée des écoles secondaires dès la fin novembre mais, auparavant, ils donneront deux spectacles gratuits, dans le cadre des Vendredis Hip-Hop du Zest (2100, rue Bennett), le 23 octobre, à 19 h 30 (sans alcool) et à 22 h (18 ans et plus).

Couch Potatoes: enfin live!
On vous les avait présentés dans notre édition des Nouveaux Visages, le printemps dernier, et, jusqu’à présent, les Couch Potatoes, la formation house de Nicolas B et Jean-Michel, s’était surtout fait remarquer sur les platines des D.J. des clubs montréalais. En effet, si Québec (leur ville d’origine) les a vus à quelques reprises sur scène, le 23 octobre, au Unity (1400, rue Montcalm), ce sera la première occasion qu’auront les clubbers de la métropole de découvrir leur house funky et jazzy dans un contexte live. Et quand je dis live, c’est live; ils seront accompagnés par J-F Lemieux (Basta) à la basse, Luc Lemire au saxophone, Michel Séguin aux percussions, Pascal Dufour à la guitare, et par la chanteuse Hillary Porter. Une expérience qui promet d’être singulière. Le spectacle devrait débuter vers minuit.

Mitsar: lancement
Dans la catégorie «découverte de la semaine», Mitsar l’emporte haut la main! Le 24 octobre, au Petit Campus, le quartette (dont les membres sont originaires de Saint-Bruno et Montréal) lancera un premier album intitulé Sirius Bowl, qui démontre, sans conteste, son potentiel en ce qui concerne l’assimilation de différentes influences (new wave, brit-pop, lounge, surf et expérimentations groovy nappées de claviers) et ses capacités à créer une mixture tout à fait digeste et étonnament cohérente malgré la diversité des atmosphères proposées. Bien sûr, tout n’est pas encore parfait – les gars ont clairement besoin de mieux cibler la (ou les) direction(s) à prendre -, mais il reste qu’une telle fraîcheur dans les sons fait du bien à entendre. Après tout, on est presque en 1999; espérons que nous pourrons compter sur Mitsar pour nous le rappeler…

Monstre à Go-Go
Fêtez l’Halloween à l’avance, le 24 octobre, au Building Danse (4152, boulevard Saint-Laurent) alors que la formation garage-yéyé Les Incapables organise sa quatrième soirée Monstre à Go-Go, qui promet de «faire craquer les fous furieux du rock’n’roll swinguant et saignant». Le groupe garage de Sherbrooke Les Macchabées de même que The Conquerors de Minneapolis et The Girl Bombs de Toronto achèveront de faire vibrer tous les zombies présents. L’entrée est de six dollars.

à souligner
– Volume 10 a finalement réussi à graver trois chansons de leur rock franco sur CD, et ils lancent la chose le 25 octobre, à L’Hémisphère Gauche (221, rue Beaubien Est) le 25 octobre.

– Il ne vous reste que quelques jours pour profiter du magnifique Media Lounge au musée Juste pour rire; Marc Von Leclair et Elliot y spineront de l’electro dub minimal le 22 octobre (ce dernier présentera aussi un set live expérimental en compagnie de Matéo, juste avant, vers 22 h 30), et les D.J. techno Yaz et Matéo y seront le lendemain soir, vers 23 h. Et c’est gratuit!

– Le 23 octobre, la formation poético-rock francophone Los Guidounos partagera la scène du Cirque (141, avenue du Mont-Royal Est) avec les prometteurs Trémolo; et au Café Campus, le 26 octobre, ils participeront aux préliminaires de L’Empire, en compagnie de Gwenwed et de Komité.

– Soirées de tango «métissé, piquant et audacieux» avec le quatuor Intakto, accompagné d’un couple de danseurs, les 23 et 24 octobre, au Lion d’or.

Les offres sur Boutique.Voir.ca

Obtenez de 25% à 40% de plus dans ces établissements!