Scène locale : Flangers primé
Musique

Scène locale : Flangers primé

Le 1er novembre dernier, au Liquor Store, Alibis, Flangers, Short Rage et Dr. Guys se mesuraient lors des préliminaires de la Battle of the Bands. Commanditée par le fabricant de guitares Music Man, la «Battle» est le plus important concours de groupes amateurs en Amérique du Nord. Son grand prix, qui sera attribué lors de la finale qui se tiendra en Californie, est d’une valeur de… 25 000 $ U.S.!

C’est Flangers qui a remporté les honneurs de cette ronde éliminatoire tenue à Québec. Je dirais même plus: Julien Martre et ses complices ont mérité la première place avec une bonne longueur d’avance. Pour les avoir vus plusieurs fois en spectacle, je peux vous assurer que ces musiciens progressent à une vitesse surprenante. Encore collés au modèle grunge en janvier dernier, ils ont appris à bâtir des chansons plus complexes, plus tendues, plus subtiles et toujours justes. Ce groupe possède un autre atout: un chanteur capable de nuances qu’on écoute avec un réel plaisir!

Flangers passe donc à la prochaine étape du concours, dont les gagnants seront désignés par un vote populaire. Pour y participer, il suffira de se rendre sur le site du magazine Rolling Stone (www.rollingstone.com), d’écouter les chansons des demi-finalistes et de sélectionner celle que vous préférez. Vous savez maintenant comment encourager la scène locale… (A.V.)

Motocross: le retour!
Samuel Roy-Bois parti à Montréal, on se demandait un peu ce que Motocross allait devenir. Le long silence du groupe ne contribuait d’ailleurs pas à nous rassurer… Mais voilà que ces «jazzeux» inventifs ressortent de l’ombre: le 14 novembre prochain, ils investiront le studio In vitro et y proposeront un spectacle rempli de chansons toutes fraîches. Par ailleurs, Motocross doit entrer en studio ce mois-ci afin d’enregistrer un disque qui devrait paraître vers le mois de mars. Mathieu Doyon avance que le prochain album sera moins jazz et un peu plus pop. «Mais on conserve le même esprit tordu et grinçant», précise le batteur. Le groupe américain Lan Xang assurera la première partie du spectacle. (A.V.)

Kazumi FX
Ceux qui fréquentent la scène locale de Québec ont probablement déjà vu Blue Yolk en action. Depuis la séparation du groupe, deux de ses anciens membres, soit le batteur Pascal Asselin et le guitariste-chanteur Yohan Gingras, ont remis les couverts. Leur nouveau groupe, Kazumi FX, auquel s’est joint le bassiste José Dufour, commence à sortir de l’ombre. L’ensemble sera d’ailleurs sous les feux des projecteurs le 17 novembre prochain, à l’Arlequin, en compagnie d’Anick qui assurera la première partie. Kazumi FX décrit son style comme un mélange entre Sonic Youth et les Deftones. Notre curiosité est piquée au vif. (F.T.)

LollaProloza
Depuis six ans, la radio CFAC de l’Université Laval parraine l’événement LollaProloza qui, comme son nom l’indique, vise à faire découvrir de nouvelles formations. Trois de ces groupes se produiront au Prolo Bar du pavillon Palasis-Prince, le 11 novembre prochain. Parmi eux, Penelope, trio punk-pop dont on vous a récemment parlé avec enthousiasme, ainsi que Me and My Monkey et Red Headed League.


Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie