Jazzanova : Travail de groupe
Musique

Jazzanova : Travail de groupe

Jazzanova est un groupe communautaire. Imaginez: trois D.J. (Jürgen von Knoblauch, Alexander Barck et Claas Brieler), les producteurs d’Extended Spirit (Stefan Leisering et Axel Reinemer) ainsi que le producteur de Kosma (Roskoe Kretschmann) travaillant au sein d’un même groupe, ouvert à toutes les sonorités jazz, latines, brésiliennes, soul et funk.

Jazzanova

est un groupe communautaire. Imaginez: trois D.J. (Jürgen von Knoblauch, Alexander Barck et Claas Brieler), les producteurs d’Extended Spirit (Stefan Leisering et Axel Reinemer) ainsi que le producteur de Kosma (Roskoe Kretschmann) travaillant au sein d’un même groupe, ouvert à toutes les sonorités jazz, latines, brésiliennes, soul et funk. Le groupe s’est formé en 1995 autour du club berlinois Delicious Doughnuts. "Notre nom ("nouveau jazz" en français) est le miroir de notre développement, souligne le D.J. Claas Brieler au téléphone. Il y a six ans, on ne s’intéressait qu’à des pièces provenant des années 60 et 70 et nous entamions à peine le pont avec le trip-hop, le drum’n’bass, le house et l’électronique en général. Aujourd’hui, à l’inverse, la partie électronique est devenue beaucoup plus importante."

Le projet initial d’une pièce en l’honneur du club qui les a regroupés est devenu le projet d’une vie. À la vie communautaire du groupe et son étiquette (Jazzanova Records) se sont greffés des amis musiciens du club issus de sept autres étiquettes pour former le collectif Sonar Kolektiv. Comme au sein de ce collectif d’étiquettes, chaque membre de Jazzanova a son domaine d’expertise dans la création des pièces. "Tout le monde a sa spécialité, que ce soit les arrangements ou simplement le choix des sons. Par contre, tous sont impliqués dans le produit final. On se réunit habituellement en petites équipes de trois ou quatre pour chaque pièce et, lorsqu’elle est prête à 50 %, le reste du groupe s’ajoute et donne ses commentaires: "Oh, merde, il faut tout refaire", lance Claas Brieler en riant. Quelquefois, à propos de petites choses, nos opinions vont diverger, mais ce n’est jamais au sujet de l’idée en entier."

Ce travail d’équipe, qui semble très mature, explique toute la richesse des productions de Jazzanova (surtout spécialisé dans les remix). Car Jazzanova est aussi une manière de vivre très différente, une manière de créer qui est collective plutôt que solitaire, à l’image des premiers D.J. "On veut vraiment former une communauté. Cela rend possible l’émergence de beaucoup plus d’idées, de plus d’influences. Si quelqu’un est vraiment bon dans les harmonies, mais n’excelle pas dans les rythmes, il va, par exemple contacter quelqu’un d’autre. On va essayer de résoudre le problème; sinon, on demandera à un autre producteur, D.J. ou musicien de nous aider afin que le résultat devienne intéressant."

La grande qualité de Jazzanova est certes la richesse sonore que dégage sa musique, cette chaleur sereine et réconfortante qui se retrouve invariablement dans chaque pièce mais qui n’est peut-être pas si loin du travail d’équipe. "La transmission de cette atmosphère à l’auditeur est quelque chose qui nous tient beaucoup à coeur et nous y concentrons toujours toutes nos énergies. Lorsque la pièce est bien réalisée et bien enregistrée, mais que cette atmosphère particulière n’est pas assez forte, nous y travaillons encore plus. À travers ça, on a même développé notre propre vocabulaire. Par exemple, pour signifier qu’une pièce n’a pas atteint cette fameuse ambiance, on dira très sérieusement: "La pièce est bonne, mais le soleil ne s’est jamais levé." (rire)"

Le 29 juin, à minuit
Au Spectrum


Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie