Top 5, musique classique
Musique

Top 5, musique classique

Puisqu’il n’en faut que cinq, voici cinq des concerts mémorables de l’année qui s’achève. En ordre chronologique.

NEM – 28 FÉVRIER, SALLE POLLACK

Quelle ouverture pour la deuxième édition de Montréal/Nouvelles Musiques! Le Nouvel Ensemble Moderne et Lorraine Vaillancourt dans leur forme des grands soirs, la musique du compositeur français Philippe Leroux avec la surprenante soprano Donatienne Michel-Dansac (dans Voi[Rex]), et celle de Serge Provost. Le NEM reprendra (d’)Aller, de Leroux, le 29 janvier prochain. À ne pas manquer.

ECM – 7 MARS, SALLE PIERRE-MERCURE

Autre concert offert dans le cadre de MNM, celui-ci mêlait l’Ensemble contemporain de Montréal et le Evergreen Club Contemporary Gamelan, de Toronto, sous la direction de Véronique Lacroix. L’exotisme du gamelan peut devenir lassant, mais lorsqu’on le coiffe en fin de concert d’une interprétation tout simplement magistrale d’une œuvre comme Les oiseaux exotiques d’Olivier Messiaen, la lassitude fout le camp. La participation fantastique de Louise Bessette dans ce quasi-concerto pour piano ce soir-là ne suggère qu’un mot: encore!

OSM – 5 ET 6 AVRIL, SALLE WILFRID-PELLETIER

Kent Nagano Photo: Susesch Bayat

On avait hâte d’entendre Kent Nagano dans son deuxième programme cette année à l’OSM, gonflé à bloc ce soir-là (128 musiciens, dont 10 percussionnistes!) pour la première montréalaise de la toute dernière œuvre de Messiaen, Éclairs sur l’Au-Delà… (1992). Une œuvre fragmentée, voire décousue, mais Nagano en a tiré un suc que la version de Rattle chez EMI ne laissait pas passer. Comme les deux précédents, ce concert est finaliste pour l’obtention du prix Opus du CQM en janvier prochain.

QUINTETTE MONT-ROYAL – 17 AOÛT, CATHÉDRALE CHRIST CHURCH

Le Quintette Mont-Royal

Voici un ensemble relativement nouveau, et certainement jeune, qu’il faudra surveiller. Présenté dans le cadre du festival Jusqu’aux oreilles, leur concert nous a fait découvrir de nouveaux compositeurs, mais surtout des interprètes qui nous réservent encore bien des surprises: Marie-Hélène Breault (flûte), Marie-Julie Chagnon (clarinette), Nicolas Lessard (contrebasse), Shawn Mativetsky (percussions) et Catherine Meunier (marimba).

SMCQ – 15 NOVEMBRE, SALLE REDPATH

Bien sûr, ils ont interprété Tombeau in memoriam Gérard Grisey (2000), de Philippe Hurel, et créé Trans/Fusion, de Geof Holbrook, deux œuvres qui auraient mérité le détour de toute façon, mais la pianiste Brigitte Poulin et le percussionniste D’Arcy Philip Gray ont surtout offert une interprétation à couper le souffle de Kontakte (1959-60) de Karlheinz Stockhausen, rivalisant de puissance et de précision avec la bande qui les accompagnait. On revivrait ça n’importe quand.

Les offres sur Boutique.Voir.ca

Obtenez de 25% à 40% de plus dans ces établissements!