Ne manquez rien avec l’infolettre.
Olivier Fairfield : Improvisation mixte
Musique

Olivier Fairfield : Improvisation mixte

Les astres s’étant finalement alignés, le musicien touche-à-tout et instigateur d’E-Tron Records Olivier Fairfield met en branle un ambitieux projet d’enregistrement libre.

"J’ai eu la chance de jouer au Temporaire [coopérative artistique du Vieux-Hull] à quelques reprises. Chaque fois, l’idée d’enregistrer un de mes projets à cet endroit me plaisait énormément", explique d’emblée Olivier Fairfield. "Mais mon intention n’était nullement d’envahir l’espace et de fermer l’endroit aux artistes qui y gravitent quotidiennement."

C’est ainsi qu’en cinq jours, la formation FET.NAT et la slameuse Marjolaine Beauchamp procéderont à deux sessions d’enregistrement – sur bandes analogiques, de surcroît – ouvertes à n’importe quel badaud aux intentions musicales. "Si on est capables de s’organiser une chorale, ben, cool! Mon intention est tout simplement de sortir de nos moules préétablis de création." Pour FET.NAT, qui donnera une série de concerts estivaux partout en province, Fairfield vise à insuffler à l’attitude très punk disloquée des couleurs autres, quitte à piger dans l’afrobeat, en faisant appel à une dizaine de percussionnistes. En ce qui a trait à la session à laquelle Marjolaine Beauchamp prendra part, la prémisse créative permettra aux mots de la poète de résonner différemment. "Ça fait longtemps que Marjo voulait mettre en musique ses mots et c’était l’occasion rêvée pour le faire", explique le musicien en ajoutant que Beauchamp assurera la première partie des concerts de Richard Desjardins dans sa prochaine tournée. "Je suis certain que ce que Marjolaine va proposer va être excellent. Ses mots sont tellement forts!"

Le fruit du travail collaboratif, tant pour FET.NAT que pour Beauchamp, verra le jour sur la plateforme-étiquette de disques E-Tron Records peu de temps après la fin de ce marathon novateur. "C’est très large. Peu importe qui voudra mettre son grain de sel, on va l’accueillir et tenter de l’insérer dans la chanson en cours. Advienne que pourra. Et puisque ce sera enregistré une seule fois sur bande analogique, les résultats risquent d’être très surprenants. C’est se mettre en danger, puisque personne n’a jamais travaillé de cette façon", conclut Olivier Fairfield.

Sessions d’enregistrement ouvertes au public
FET. NAT et Marjolaine Beauchamp
Du 9 au 12 mai au Temporaire

Spectacle de FET.NAT

À écouter si vous aimez /
L’improvisation musicale, le slam