Alexandre Belliard : Légende d'un chanteur
Musique

Alexandre Belliard : Légende d’un chanteur

Pour son quatrième album, Légendes d’un peuple, Alexandre Belliard se lance dans une aventure aussi courageuse que salutaire, celle de nous faire découvrir notre histoire.

"Prêcher à des convertis ne m’intéresse pas. Je m’adresse à ceux qui trouvent ça plate et qui ne se sont jamais vraiment penchés sur leur patrimoine culturel et historique", lance Alexandre Belliard, le regard déterminé.

Assis dans un restaurant, il a transporté une caisse de son quatrième album, Légendes d’un peuple (tome 1). De manière 100% indépendante, Belliard le distribue lui-même, allant porter les exemplaires qu’il a fabriqués de ses mains chez les disquaires. Une grosse étampe lui sert à imprimer les titres des 11 pièces sur le carton brun: St-Denis, Papineau, En un seul peuple rapaillé, À la baie d’Hudson – Pierre Le Moyne d’Iberville

Sur une musique folk dépouillée, chaque morceau fait référence à un personnage ou un événement historique. "Déjà sur mes albums précédents, je consacrais des chansons à des poètes (Vanier, Rimbaud, Renaud, Uguay). J’ai constaté que ces compositions trouvaient résonance chez les gens. Ça me fait vraiment plaisir lorsque quelqu’un me dit avoir acheté un livre de Vanier à cause de moi. Écrire des chansons biographiques sur des personnages importants m’apparaît plus signifiant que de simplement parler de moi. Et puisque je fais ce métier pour le plaisir, ben j’ai décidé d’y aller à fond dans la chanson biographique."

Alexandre Belliard n’a pas ménagé les efforts, allant jusqu’à retourner sur les bancs d’école pour nourrir le projet auquel participent Philippe Brault, Guido Del Fabbro, Joséphine Bacon, Éric Goulet et Richard Séguin. "J’ai des livres historiques plein la maison, mais je voulais me renseigner davantage, alors je me suis inscrit à l’université pour faire un certificat en histoire. Ce n’est pas des notes que j’écris pendant mon cours, c’est des paroles de chansons! C’est aussi pourquoi l’album sera suivi d’un tome 2, 3 et peut-être plus."

Ironiquement, l’école permettra également à Belliard de diffuser l’album puisque certains professeurs l’ont déjà invité à rencontrer leurs élèves. "Je commence en leur expliquant que les patriotes, ce n’est pas seulement le nom d’une commission scolaire. Puis je leur joue mes pièces consacrées à Papineau et St-Denis. Je leur explique aussi que Charles Le Moyne est un hôpital, mais aussi le père de D’Iberville, un Jack Sparrow québécois, un fou furieux qui allait brûler les bateaux anglais de la Compagnie de la Baie d’Hudson. Tu devrais voir leurs yeux s’écarquiller."

Alexandre Belliard
Légendes d’un peuple (tome 1)
(Les Disques Gavroche)
En vente dès maintenant sur www.legendesdunpeuple.com

Les offres sur Boutique.Voir.ca

Obtenez de 25% à 40% de plus dans ces établissements!