QW4RTZ : L'éclat de QW4RTZ
Musique

QW4RTZ : L’éclat de QW4RTZ

Un peu comme son homonyme minéral, le quatuor vocal QW4RTZ brille. Discussion avec quatre voix cristallines.

Les bonnes nouvelles se multiplient pour la formation originaire de Trois-Rivières. Après avoir présenté Rendez-vous à 4, mis en scène par Martin Larocque, Louis Alexandre Beauchemin (contre-ténor), François Pothier Bouchard (ténor), David Gélinas (baryton) et Xavier Roy (basse) travaillent sur leur second spectacle, dont la direction a été confiée à Serge Postigo.

Avec cette collaboration, les membres de QW4RTZ souhaitent entre autres casser l’image barbershop sur laquelle ils ont misé depuis le début de leur carrière. "On est quatre chanteurs, chacun avec notre personnalité, notre couleur, notre style… On veut plancher sur l’émotion, sur l’individualité de chaque chanteur", expose David. Postigo les aidera aussi à travailler sur scène "comme des acteurs", et s’assurera que leurs arrangements musicaux servent bien leurs intentions.

Mais pour la musique, alors là, pas besoin de coach. Les quatre anciens Petits Chanteurs, dont les âges oscillent entre 21 et 25 ans, ont une solide base musicale et s’autosuffisent. Côté vocal, le quatuor repoussera l’a capella encore plus loin. "On lui donne un plus gros enrobage, avec une technique vocale plus poussée, plus éclatée", explique Xavier.

D’ailleurs, chacun sort de sa zone de confort en "volant la job de l’autre". Reconnu comme le human beatbox de la bande, Louis Alexandre enseigne le multi-vocalisme à ses collègues. "On a tellement à apprendre. On brise nos faiblesses en allant chercher les forces de l’autre", affirme-t-il poétiquement.

En plus de se coacher, les quatre gars se donnent des défis. "S’il y a des chansons impossibles à chanter a capella, on s’y attaque", explique tout simplement David. Par exemple, des pièces d’aspect "plus club ou dancefloor", comme Alors on danse de Stromae. Et on parle toujours de chant sans aucun accompagnement instrumental! "On n’était jamais allés dans cette direction-là."

Le groupe prendra aussi une autre direction inhabituelle ce printemps, alors qu’il foulera les planches du Centre Bell pour former un quintette a capella avec le chanteur Maxime Landry. "Dans notre courte existence, nous avons fait toutes les grandes scènes montréalaises, et c’était celle qui manquait. C’est une belle preuve de confiance", se réjouit David. "On se sent comme des enfants qui s’en vont à Disney World", image François.

Saison fort occupée, donc, pour la formation qui lancera prochainement son premier EP de six pièces qui comprend une composition originale, du jamais vu pour le quatuor vocal. "On se rend à l’évidence que QW4RTZ va prendre de plus en plus de place dans notre vie", souligne Xavier.


Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie