Ne manquez rien avec l’infolettre.
FrancoFolies de Montréal : Tendances musicales francophones
Musique

FrancoFolies de Montréal : Tendances musicales francophones

Une programmation extérieure canon, de nombreuses valeurs sûres en intérieur, la programmation 2012 des FrancoFolies vous mettra au parfum des dernières tendances musicales francophones.

La visite d’abord

Allez savoir ce que l’équipe des FrancoFolies a promis au Français Bénabar pour qu’il accepte de traverser l’Atlantique, lui qui a une peur bleue de l’avion. Pour ce premier concert à Montréal en carrière, espérons que l’héritier de Brel et Brassens se lancera dans un tour de chant exhaustif et plongera dans le répertoire des Risques du métier, de Reprise des négociations et de son dernier disque, Les bénéfices du doute. Visite tout aussi rare, Hugues Aufray, 82 ans, se produira aux FrancoFolies pour la première fois en 17 ans, un concert qui fera courir les foules comme ceux de Jean-Louis Murat qui présentera son plus récent disque Grand lièvre. De grands noms qui s’ajoutent aux Julien Clerc (concert symphonique), Michel Fugain, Zaz et Thomas Fersen.

Bénabar, Sophie Beaudet: le 8 juin, au Métropolis
Hugues Aufray, Alexis HK: le 12 juin, au Théâtre Maisonneuve
Jean-Louis Murat, Jimmy Hunt: les 8 et 9 juin, au Club Soda
Julien Clerc symphonique, Uminski: le 16 juin, à la Salle Wilfrid-Pelletier
Michel Fugain, Aurélie Cabrel: le 14 juin, au Théâtre Maisonneuve
Zaz, Merlot: le 16 juin, au Métropolis
Thomas Fersen, Brigitte: le 13 juin, au Métropolis

Nos vétérans et valeurs sûres

Quiconque a vu le concert-événement Douze hommes rapaillés sait à quel point la chimie qui unit les 12 interprètes sur scène est poignante. Imaginez maintenant les musiciens dans l’intimité du TNM! Impossible de se tromper. Même constat pour le spectacle de Philippe B avec le Quatuor Molinari qui, comme lors du Montréal en lumière, interpréteront les pièces du magnifique album Variations fantômes. Si Coeur de pirate, Vincent Vallières et Ariane Moffatt s’ajoutent au tableau des valeurs sûres, il faudra aussi surveiller le retour de certains vétérans, dont celui de Claude Dubois (entouré de huit musiciens et de deux pianos à queue) et celui de la mythique formation punk juvénile Les Marmottes aplaties.

Vincent Vallières, Éric Goulet: le 10 juin, au Club Soda
Ariane Moffatt, Franck Deweare: le 10 juin, au Métropolis
Philippe B et le Quatuor Molinari: le 12 juin, au Club Soda
Coeur de pirate: les 12 (avec David Giguère) et 15 juin (avec Jali), au Métropolis
Douze hommes rapaillés: du 14 au 16 juin, au Théâtre du Nouveau Monde
Claude Dubois: le 15 juin, à la Salle Wilfrid-Pelletier
Les Marmottes aplaties, Dissonant Nation: le 15 juin, aux Katacombes

Le hip-hop à l’honneur

Les FrancoFolies ont toujours fait la part belle aux musiques urbaines, théâtre des plus grandes innovations pop du 21e siècle. Si quelques vétérans de la scène française et québécoise seront présents, dont Booba et Imposs, les jeunes seront à l’honneur cette année. En provenance de l’Hexagone, Orelsan et 1995 seront à surveiller puisqu’ils débarqueront de la France avec l’esprit du conquérant. Orelsan a récemment remporté deux Victoires de la musique (Album de musiques urbaines et Artiste révélation du public), tandis que le collectif montant 1995 fait énormément jaser pour la fraîcheur de son rap. Côté local, il faudra jeter une oreille à la compétition de freestyle WordUp! Battle, au concert de Radio Radio et au spectacle J’rappe tout seul quand Jean Narrache, au cours duquel une kyrielle de rappeurs (MC Phylis, Maître J, Jeanbart, Jesuis Gabbo, Égypto) rendront hommage au célèbre poète.

Booba, Manu Militari: le 9 juin, au Métropolis
NSD, J’rappe tout seul quand Jean Narrache: le 8 juin, aux Katacombes
WordUp! Battle: le 13 juin, aux Katacombes
Radio Radio, Twin Twin: le 14 juin, au Métropolis
1995, Imposs: le 15 juin, au Club Soda
Orelsan, Koriass: le 16 juin, au Club Soda

Le prix Félix-Leclerc

Soucieuses de faire découvrir aux festivaliers la crème de la relève locale, Les FrancoFolies ont instauré en 1996 le prix Félix-Leclerc, décerné chaque année à un jeune auteur-compositeur-interprète. Tous les artistes en lice cette année se produiront gratuitement sur une scène extérieure: Marie-Pierre Arthur (13 juin, 19h, série Tendances), Fanny Bloom (9 juin, 20h, série Émergence), Francis Faubert (12 juin, 17h, série Nouvelle Chanson Desjardins), David Giguère (12 juin, 21h, série Les Nuits Ford), Jimmy Hunt en duo (8 et 9 juin, 19h, série Tendances), Lisa LeBlanc (11 juin, 19h, série Les Révélations), Salomé Leclerc (12 juin, 19h30, série Tout en chanson La Presse), Patrice Michaud (8 juin, 22h, série Les Espoirs Desjardins), Monogrenade (8 juin, 19h, série Les Soirées chaudes) et Karim Ouellet (9 juin, 17h, série Les Acoustiques). En plus de recevoir une bourse de 5000$ remise par la Fondation Félix-Leclerc et le Groupe Éditorial Musinfo, le gagnant, qui sera annoncé le 12 juin, se produira aux Francofolies de La Rochelle.

Aussi à voir sur une scène extérieure /
Groovy Aardvark

Pionnier de notre scène rock indé francophone, le groupe de Vince Peake effectue un retour après s’être séparé en 2005.
Le 9 juin, 21h, place des Festivals

Robert Charlebois

Bon joueur, Charlebois est l’antithèse de l’artiste blasé qui ne veut plus jouer ses vieux succès. Des hits, il en pleuvra.
Le 13 juin, 21h, place des Festivals

Plume Latraverse

Après une série de concerts à travers la province, Plume Latraverse revient nous présenter son spectacle All Dressed, 30 ans de mauvais compagnons.
Le 14 juin, 21h, place des Festivals

Loco Locass

Le trio présentera en grande pompe les pièces de son nouvel album Le Québec est mort, vive le Québec, à paraître le 12 juin.
Le 15 juin, 21h, place des Festivals

Malajube

Enfin, la consécration pour Malajube, un gros concert à lui tout seul sur la plus grande scène de la métropole.
Le 16 juin, à 21h, place des Festivals