Suoni Per Il Popolo : The Ex est de retour!
Musique

Suoni Per Il Popolo : The Ex est de retour!

Pas vu à Québec depuis 1991 et après un dernier passage à Montréal en 2009, le groupe post-punk (à défaut de mieux) The Ex revient enfin nous voir.

The Ex a débuté à Amsterdam en 1979 comme un groupe punk tout ce qu’il y a de « normal » (les membres auraient choisi leur instrument en tirant à la courte paille…), mais qui a évolué très rapidement pour devenir l’un des groupes importants de la scène de musique actuelle. J’ai rejoint le guitariste Andy Moor par téléphone pour discuter de la venue du groupe chez nous. «On fait une soixantaine de concerts par année, alors évidemment on doit faire des choix. Cette fois, nous avons été invités au Sled Island Festival de Calgary et Mauro (Pezzente, cofondateur de Suoni Per Il Popolo) nous a aidé à organiser trois autres concerts au Canada, il a été très généreux.» (Notons que Mauro sera aussi à Calgary avec Godspeed You! Black Emperor, le groupe agissant comme programmateur invité du festival.)

Cette tournée tombe bien puisque The Ex fait paraître un nouveau DVD ces jours-ci. «And So Say All Of Us résume notre passage durant trois soirées au Café Oto à Londres, dans le cadre du « festival » qui soulignait notre 33e anniversaire (et 1/3) en 2012. C’est un endroit assez petit, où il n’y a pas de scène, et avec un système de son assez moyen, mais pour je ne sais trop quoi, c’est un endroit parfait et le son y est excellent! Nous sommes souvent invités à y jouer ou à programmer des soirées, et ce DVD nous montre en concerts avec de nombreux invités.» Le groupe lance aussi un nouveau CD: «Oui, c’est un recueil historique de nos passages au club Bimhuis, à Amsterdam, depuis 1991 et jusqu’à mai 2015! J’ai joint le groupe en 1990 et il était en train de changer de direction à ce moment-là.» On pourra constater ce changement en écoutant la compilation Singles. Period qui regroupe des enregistrements de 1980 à 1990, et on découvrira sur cette nouvelle compilation ce qui fait de The Ex l’un des groupes importants en musique actuelle (collaborations avec Han Bennink, Ab Baars, le Instant Composers Pool, The Ex Orkest, des prestations avec le saxophoniste éthiopien Getachew Mekuria, etc.).

En plus de ces sorties récentes, Andy Moor est aussi le cofondateur de l’étiquette de musique expérimentale Unsounds et il collabore avec plusieurs musiciens dans différents projets; ça vaut la peine de produire tous ces disques? «On se demande à chaque fois si ça vaut le coup… On a pensé à se remettre au vinyle, mais c’est vraiment chiant à transporter pour vendre dans les concerts… À moins qu’il y ait un soudain « revival » du CD, je pense qu’Unsounds cessera d’en produire d’ici 2 ou 3 ans… Néanmoins, il faut dire que nous faisons des tirages de 500 copies et qu’on arrive généralement à les vendre, alors on réinvestit pour le suivant.»

À travers les années et au fil des collaborations, The Ex a pris des allures bien différentes, alors, quel groupe aura-t-on devant nous à La Sala Rossa? «On a beaucoup de nouveau matériel depuis qu’on est passé à Victoriaville (en 2011, avec Brass Unbound), mais on ne sera que nous quatre: le noyau central de trois guitares et batterie.» Avec l’énergie que déploient ces quatre-là, on peut s’attendre à une finale en feu pour le Suoni Per Il Popolo 2015!

***

21 juin, à l’Agitée (Québec)

22 juin, à La Sala Rossa (avec Complications et Les Zerreurs), dans le cadre de Suoni Per Il Popolo suoniperilpopolo.org

À lire aussi: entrevue avec le directeur général de Suoni, Peter Burton