Ne manquez rien avec l’infolettre.
Three Friends fait revivre Gentle Giant
Musique

Three Friends fait revivre Gentle Giant

L’histoire de Gentle Giant, l’un des groupes les plus influents du rock progressif, s’est interrompue en 1980, mais d’anciens membres de la formation ont repris le flambeau.

Le groupe de rock progressif Gentle Giant a fait paraître une douzaine de disques entre 1970 et 1980 et il a imprimé sa marque sur le genre, influençant ici comme ailleurs de nombreuses autres formations, desquelles on pouvait dire qu’elles jouaient dans le style de Gentle Giant. En 2009, trois anciens membres du groupe se sont retrouvés pour former Three Friends (c’est aussi le titre du troisième disque de GG): les cofondateurs Gary Green (guitares) et Kerry Minnear (claviers), et le comparse retrouvé Malcolm Mortimore, qui n’a joué que sur le disque Three Friends, justement, ayant dû interrompre sa carrière à la suite d’un accident de voiture.

Minnear, que l’on a pu voir avec le groupe à Montréal en 2009, n’a pas souhaité poursuivre l’aventure bien longtemps, mais Green et Mortimore continuent à propager le « sweet sound of Gentle Giant » pour le plus grand plaisir de leurs fans, qui sont très actifs! À preuve, le concert de Montréal sera suivi, durant toute une semaine, d’un GORGG (Global On-Reflection Giant Gathering – gorgg.org), quelque chose comme un conventum d’inconditionnels qui se déroule chaque année depuis 1999.

Rejoint quelques heures avant un concert en Angleterre, Malcolm Mortimore commente: «S’il n’y avait pas eu ces GORGG, il n’y aurait pas Three Friends… Parce que c’est à travers ces rencontres que les membres du groupe se sont retrouvés! En fait, il y a 10 ans, le GORGG se tenait à Québec, et c’est là que j’ai rejoué cette musique avec les gars et que, finalement, on s’y est remis!» Autour du noyau que forment Green et Mortimore, les musiciens ont changé depuis 2009, mais ces gars-là savent s’entourer, comme l’explique Green: «Notre claviéreiste est Neil Angilley, qui est entre autres choses le directeur musical de la violoniste classique Vanessa Mae; à la basse, c’est Jonathan Noyce, qui a longtemps joué avec Jethro Tull; il y a aussi la multi-instrumentiste Charlotte Glasson, qui joue des saxos, des flûtes, du violon, etc. Elle a une part très importante évidemment dans la couleur de l’ensemble. Et puis il y a aussi Iain Hornal, qui a récemment travaillé avec ELO, à la voix.»

Three Friends retrouvera de nombreux fans de Gentle Giant dans les quatre villes qu’il visitera au Québec avant de s’embarquer, en novembre, pour le Cruise to the Edge, une croisière de cinq jours avec une trentaine d’autres groupes de rock progressif! Est-ce qu’on peut s’attendre à du nouveau matériel de Three Friends? «Pas pour le moment, répond Green; notre projet est strictement de faire revivre sur scène la musique de Gentle Giant et c’est ce que nous essayons de faire avec la plus grande fidélité.» Le groupe a d’ailleurs déjà un catalogue assez vaste dans lequel piger! Mortimore ajoute: «On vient de répéter Cogs in Cogs, que l’on jouera pour la première fois en concert ce soir!». Une musique complexe et qui rocke fort, à découvrir et à redécouvrir.

////

Concerts:

30 septembre, La Saguenéenne, Chicoutimi

1er octobre, Centre des arts Juliette-Lassonde, Saint-Hyacinthe

2 octobre, Palais Montcalm, Québec

3 octobre, Olympia, Montréal

 

Avec ces mêmes musiciens, en octobre 2014 à Paris: