Eli et Papillon / Colorythmie : Le bonheur c'est comme le sucre à la crème
Musique

Eli et Papillon / Colorythmie : Le bonheur c’est comme le sucre à la crème

Jamais la pop positive n’aura été aussi rafraîchissante au Québec qu’en ces années de surabondance de folk mélancolique. Eli et Papillon font preuve d’audace avec un deuxième album empreint de légèreté (une rareté) et de joie de vivre. 

Les radios commerciales devraient embarquer, idem pour les blogues mode et les auditeurs de VRAK.TV. Avec Colorythmie, Elise Larouche et Marc Papillon se laissent en quelque sorte portés par la vague Taylor Swift en assumant une pop rassembleuse, rythmée, mais jamais gnan gnan. Comme à contre-courant, les Montréalais créent une musique globale, universelle quoiqu’en français, et sur-mesure pour les sites d’écoute en continu à la Songza. C’est cool, actuel et le visuel ultra léché de la pochette comme du vidéoclip a tout d’un lookbook pour H&M. « La pop joyeuse, c’est rare au Québec. En fait, ça ne se fait pas tellement. C’est un réel défi, mais on était prêts à le relever. Disons seulement que c’est plus facile d’écrire sur une histoire d’amour qui ne va pas bien. »

C’est précisément, d’ailleurs, ce que l’auteure et chanteuse avait fait sur l’album homonyme de 2012. Leur premier, celui qui utilisait Milles querelles comme carte postale. Le récit d’une rupture difficile.

Cette fois, l’apport de joie et de tristesse est mieux balancé. Musicalement, ceci dit, c’est le positivisme qui l’emporte. Marc, arrangeur et multi-instrumentiste tente d’y mettre les mots : « Le premier album était très classique, je dirais même nostalgique avec mon piano à queue, mes violons, mes guitares acoustiques et tout ça. Je n’avais pas envie de faire la même chose deux fois. […]  Je me suis acheté tout plein de programmes pour faire de la musique électronique. Les claviers et les synthétiseurs c’était nouveau pour moi. J’avais envie d’explorer ça et ça m’a fait évoluer comme musicien. »

Même s’il a étudié en interprétation jazz au collégial et à l’université, qu’il a autrement écrit une solide formation musicale, Marc Papillon est allé chercher l’aide de Soké et son « partner » Yannick Rastogi. Celui qui sévit avec lui au sein de Banx & Ranx. « C’est vraiment du gros reggaeton, du gangsta rap music qui  n’a pas rapport avec ce qu’on fait. C’est Denis Wolff, notre directeur artistique chez Maisonnette qui me les a présentés. » N’empêche : c’est avec eux qu’Eli et Papillon ont élaboré un nouveau son qui flirte avec la musique de club. On pense notamment et surtout à Dans la danse, la plage 6. « On aime les duos improbables », ajoute Elise. Jumelée à leur souci du hook, leur ouverture d’esprit permet la création de véritables petites bombes mélodiques. Il y a aussi, fait intéressant, un quasi-reel irlandais sur cet album avec Cette nuit. Même Sarahmée y va de couplet rappé sur Gratte-ciel. Vraiment, nos protagonistes n’ont pas peur de l’éclectisme.

 

Stop ou encore

L’histoire du projet remonte à 2008, époque somme toute assez trouble pour Elise. « Je venais de finir mon BAC en communication et je ne savais vraiment pas quoi faire après ça. Je gratouillais des chansons à la guitare et y’avait des gens qui ont voulu produire mon album en anglais. Je travaillais ces gens-là du Studio 270, mais j’étais vraiment pas une bonne musicienne, je faisais ça de manière très amateur. C’est des amis à moi qui m’ont parlé de Marc et on s’est rencontré comme ça, il est venu faire des tracks sur mon album qui n’est jamais sorti. Finalement, Eli et Papillon est né après cette rencontre. » Rapidement, les deux compositeurs se découvrent des qualités complémentaires. Marc le technicien et petit génie musical cartésien et  Elise la rêveuse à la plume de velours se sont trouvés comme des âmes sœurs.

Colorythmie marque leur retour après trois ans. Celui qui, tristement, n’aurait pu ne jamais survenir. « On a pris une longue pause après le premier album. Marc et moi, on ne savait pas si on allait continuer. Ensemble, c’est un peu ça. Cette chanson-là raconte notre envie de continuer, ensemble, dans le plaisir et sans se poser de questions. »

Colorythmie

(Maisonnette Music)

En vente le 23 octobre 

Les offres sur Boutique.Voir.ca

Obtenez de 25% à 40% de plus dans ces établissements!