Les albums de l'été 2017
Musique

Les albums de l’été 2017

Cinq bons disques à mettre dans vos écouteurs pour vous prélasser sur votre petit balcon ou sur le bord de l’eau. 

Catherine Genest, coordonnatrice à la rédaction et journaliste

Caravelle (Hamburger Records/Ekler’O’ShocK)
Polo & Pan

D’abord DJ en solo, les Français Polocorp (Paul Armand-Delille) et Peter Pan  (Alexandre Grynszpan) ont commencé à jammer ensemble en 2012. Rapidement, ils se sont mis à la composition et le résultat est hautement rafraîchissant… C’est un peu comme si les trames sonores de Disney et les percussions de l’afrobeat se rencontraient! Un alliage extrêmement riche, bien que difficile à décortiquer, une musique aussi stylée que facile à aimer.

Mister Mellow (Arts and Crafts)
Washed Out

Ernest Greene se distance un peu de l’électro lyrique alla Amor Fati, de ce son qui l’a fait connaître et qu’on aime encore beaucoup. Sur cette nouvelle offrande, l’Américain opte pour une house bien percussive et souvent un peu jazzy comme sur la (trop) courte Zonked – un moment fort du disque. C’est encore aussi élégant, il y a toujours autant d’écho dans la voix, mais on sent que le compositeur s’amuse bien plus qu’avant.


Antoine Bordeleau, producteur de contenu numérique

Flying microtonal banana (ATo records)
King gizzard & the lizard wizard

Les Australiens les plus prolifiques du rock n’roll moderne nous ont promis rien de moins que 5 albums cette année. Ce premier opus de l’an, composé (comme son nom l’indique) avec des procédés tirés de la musique microtonale, est un brillant exemple de ce que des musiciens inventifs peuvent arriver à faire en explorant des territoires sonores les sortant de leur zone de confort. Ce disque navigue dans de nombreuses eaux tantôt troubles, tantôt calmes, mais est un petit bijou d’un bout à l’autre.

AZD (Ninja Tune)
Actress

Artiste champ gauche s’il en est, Actress nous est arrivé cette année avec une créature absolument unique. À la fois minimaliste dans son esprit et complexe dans son exécution, AZD est un album aux mille facettes en évolution constante. Malgré ce côté expérimental, de nombreux titres vous feront certainement danser cet été dans les sets de DJs un peu plus audacieux.


Édouard GUAY, stagiaire à la rédaction

The Riddle (Audiogram)
Coco Méliès

Avec The Riddle, son deuxième album et son premier avec l’étiquette Audiogram, le duo montréalais Coco Méliès propose un album folk raffiné, aux fortes harmonies vocales. Les amateurs de Lighthouse, le premier opus, seront ravis. Les deux musiciens, qui forment un couple dans la vie, signent des pièces indie-folk accrocheuses qui rappellent parfois Of Monsters and Men (notamment sur Letter). Un disque à écouter en voiture, les vitres baissées, sans destination précise!

In Mind (Domino records)
Real Estate

Ce groupe américain d’indie rock a toujours été synonyme de musique d’été simple et sans prétention : des guitares chaudes, des mélodies un brin pop empreintes d’une touche de nostalgie, idéales pour les vacances. Désormais flanqué de Julian Lynch au chant, Real Estate élargit son approche sur In Mind. Pensons aux notes de clavecin de Stained Glass, à la finale en fuzz de Two Arrows ou à la mélancolie d’After the Moon. Un groupe à découvrir!

Les offres culturelles sur Boutique.Voir.ca

Obtenir plus d’argent pour voir des spectacles? OUI C’EST POSSIBLE!