Louis-Jean Cormier: l'aventure Microphone se poursuit
Musique

Louis-Jean Cormier: l’aventure Microphone se poursuit

Les meilleurs moments de Microphone sont disponibles sur album numérique quelques semaines avant le début de la deuxième saison. 

«C’est important pour nous d’avoir des trios improbables et des rencontres intergénérationnelles. C’est le plus tripant des mariages.»

L’émission musicale bien-aimée Microphone et son animateur et directeur artistique, Louis-Jean Cormier, reprendront du service pour une deuxième saison sur les ondes de Télé-Québec le 1er mars, mais en attendant, le chanteur propose un disque de quinze chansons enregistrées sur scène pendant la première saison. Daniel Lavoie, Alex Nevsky, Marjo, Laurence Jalbert, Vincent Vallières et bien plus revisitent des pièces de leur répertoire mais aussi des classiques. Un vif sentiment de communion émane de ces rendez-vous artistiques, la chaleur des rencontres se rend jusqu’à nos coeurs autant à la télé que sur disque. Et le public en redemande.

«Les quatre épisodes ont bien fonctionné l’an dernier et le bouche-à-oreille a été important, indique Louis-Jean Cormier. Télé-Québec a décidé de diffuser une deuxième fois et les cotes d’écoute étaient encore meilleures! Les gens nous demandaient beaucoup sur les réseaux sociaux s’ils pourraient avoir les chansons pour leur salon, leur char ou le métro. Et c’est là où s’est dit qu’il fallait faire le disque.»

Outre ce bonheur de former des trios improbables, l’animateur explique qu’il y a aussi celui de proposer une émission elle aussi improbable, comme un espèce d’électron libre dans l’univers télévisuel. «Microphone, c’est un titre presque banal, mais qui représente bien le show parce que le gros micro qui est là au centre de la scène, qui capte les voix, c’est la vraie shit! Ça représente 50 à 70% du disque. Le rendu est donc vraiment hyper naturel, pas comme ce qu’on a tendance à voir sur des shows télé. Je respecte ce qui se fait ailleurs, mais nous on a la chance de faire un documentaire-spectacle au lieu d’un show de variétés musical.»

Dans ce rôle de directeur artistique qu’assume Louis-Jean Cormier dans Microphone, on y trouve écho à sa participation aux disques et spectacles 12 hommes rapaillés: unir un groupe d’artistes autour de la chanson québécoise afin de recréer le beau. «J’ai compris que je portais plusieurs chapeaux et que j’aimais ça faire de la réalisation, écrire des tounes, faire ma carrière solo et avoir des bands. 12 hommes rapaillés a concrétisé ce feeling-là que j’avais depuis longtemps, cette faculté de rassembler les artistes. Je suis le gars qui est capable de se foutre des cliques – Marie-Mai et Klô Pelgag, c’est pas la même gang, tsé!»

Microphone est enregistré en partie au Studio Dandurand, là où l’on a rencontré Louis-Jean cette semaine. Le studio a été fondé il y a un an et demi par le chanteur et deux musiciens-amis avec qui il a fait de la tournée, Marc-André Larocque et Guillaume Chartrain. Ils ont travaillé longtemps dans le sous-sol de Marc-André, entre autres à concocter l’album de Louis-Jean Le treizième étage, mais rêvaient d’un grand studio. Leur ami Pierre Chamberland, qui possède le studio La Traque, leur a vendu une partie d’une bâtisse dans Rosemont pour que le trio concrétise son projet. Démolition et reconstruction plus tard, voilà que le studio est déjà bien achalandé. «On a fait le dernier disque de Petula Clark, que je réalise avec Antoine Gratton. Après 85 ans de vie, elle revient faire un disque francophone. C’est une Anglaise adorable qui habite en Suisse depuis longtemps. Le studio commence donc déjà à être rempli de fantômes. Y’a aussi ici une console mythique que j’ai trouvée à Toronto. Elle appartenait au Wrecking Crew, qui étaient des musiciens des Beach Boys, d’Elvis… Et c’est une console dans laquelle Frank Sinatra a chanté», dit-il les yeux pleins d’étoiles.

Dans quelques jours, Louis-Jean débute une «sabbatique-qui-n’en-est-pas-une». On pourra le voir sur nos écrans, mais il sera autrement absent des scènes cette année. «Je dois finir de peaufiner le disque de Petula Clark. Ensuite, j’ai deux choses à faire pendant ma sabbatique: je suis passeur du Festival en chanson de Petite-Vallée et je compose la musique du film Kuessipan de Myriam Verreault, une adaptation du livre de Naomi Fontaine tourné à Sept-Îles [son coin de pays].

L’album-compilation de quinze chansons tirées de la première saison de Microphone est disponible maintenant en format numérique sous étiquette Zone3.

La saison 2 de Microphone – qui contient cette fois-ci huit épisodes – mettra en vedette Philippe Brach, Paul Daraîche, Patrick Watson, Martine St-Clair, Safia Nolin, Martha Wainwright, Michel Rivard, Marie-Mai, Klô Pelgag, Isabelle Boulay, Lara Fabian, Amylie et bien plus. À Télé-Québec dès le 1er mars.

Les offres sur Boutique.Voir.ca

Obtenez de 25% à 40% de plus dans ces établissements!