L'été sur la route des festivals : marée musicale
Musique

L’été sur la route des festivals : marée musicale

Le mois de juin sent les vacances. La mer, les bouquins, les feux d’artifice, les bombes dans le lac, les odeurs du barbecue… Mais c’est ici que j’arrête de rêvasser pour vous parler de choses concrètes. La saison estivale est à nos portes et c’est le temps de prendre la route. Premier arrêt: Carleton-sur-Mer, là où, le jour du solstice d’été, se tiendra la toute première édition du festival BleuBleu.

Du 21 au 23 juin, la directrice générale Anne-Julie St-Laurent et son équipe dévouée investiront la petite municipalité paradisiaque gaspésienne entre mer et montagnes pour offrir aux locaux comme aux curieux venus d’ailleurs des concerts et événements rassembleurs gratuits. Anne-Julie est Montréalaise et travaille depuis plusieurs années dans les milieux de la musique et de l’événementiel. Mais elle considère Carleton comme sa deuxième maison puisque sa famille vient de là et qu’elle y a passé ses étés dans sa jeunesse.

«On est trois fondatrices, avec Myriam-Sophie Deslauriers et Marianne Boudreau, indique Anne-Julie. Elles ont des jobs à temps plein et s’investissent à fond. J’en suis venue à ce festival parce que dans les dernières années, j’ai été entourée de gens inspirants, vraiment jeunes, qui ont parti des trucs de leurs mains et qui donnent tout ce qu’ils ont. J’ai donc voulu essayer de bâtir quelque chose aussi.»

Lors des premières rencontres pour tâter le terrain d’un nouveau festival dans la Baie-des-Chaleurs, les trois instigatrices sont tombées sur un maire fortement intéressé à revitaliser Carleton et des partenaires enthousiastes. BleuBleu sonnait comme un vent de regain de dynamisme pour la municipalité. «Quand j’étais jeune, y avait à Carleton un gros festival, Maximum Blues, précise Anne-Julie. Ça amenait des tonnes de milliers de personnes, même des Américains. Ça a duré une vingtaine d’années. Les gens de la ville y participaient. Ça a fini en 2013 si je ne me trompe pas. À travers les gens à qui on en a parlé – la ville ou les partenaires –, tout le monde souhaitait s’impliquer pour redémarrer une tradition musicale à Carleton.»

S’il peut sembler difficile de se tailler une place dans la grande saison des festivals sans piler sur les pieds de personne, Anne-Julie croit que BleuBleu n’est pas en compétition avec qui que ce soit. «Tous les festivals ont quelque chose de différent à offrir», tranche-t-elle. BleuBleu a réussi à bien se positionner, une semaine avant un festival gaspésien d’importance, Petite-Vallée, en début d’été, question d’allonger la saison estivale, comme le souhaitait le maire de Carleton. «Ça tombe bien cette année puisque c’est le week-end de la Saint-Jean-Baptiste. C’est aussi une période de fin de session d’études avant que les jeunes aillent chercher un emploi ailleurs.»

Variations musicales

Pour fêter la Saint-Jean-Baptiste en bonne et due forme le 23 juin, on retrouvera Alaclair Ensemble et Canailles au parc des Horizons. La veille, c’est jour de découverte avec de jeunes artistes comme Choses sauvages, Pomme, De.Ville et Jean-Luc Plamondon. En ouverture de festival, place à Brown, Helena Deland, Lou-Adriane Cassidy et le grand Michel Rivard. De la grande visite, donc.

BleuBleu donne aussi un bon coup de pouce aux artistes locaux en leur donnant de la visibilité et une scène. «C’est important pour nous d’avoir des artistes de la région, dit Anne-Julie. Quand je regarde notre programmation, c’est tellement un bel équilibre de plein de choses. Premièrement, c’est paritaire, puis on a une belle place pour les artistes locaux : Shannie Roberge, Lily of the Valley. Pour le show de la Saint-Jean, y a une formation locale qui a été créée juste pour cette soirée-là, sous la direction de Jonny Arsenault, un gars de la place.»

D’autres activités qui sortent des sentiers battus sont au programme. «On va au-delà de la musique. On veut faire tripper les gens à Carleton, mentionne Anne-Julie. Avec le chanteur et compositeur Philémon Cimon, on organise une montée de la montagne jusqu’à la chapelle et une descente après le concert avec lampe frontale. Pendant le week-end, y a aussi des tours de bateau avec le musicien Norman Parent, l’oncle de Kevin! Et puis on organise un souper cambuse de morue traditionnel pour la première soirée.»

Oratoire du mont-Saint-Joseph – Carleton-sur-mer

À l’image du Festif! de Baie-Saint-Paul – festival qu’Anne-Julie admire –, par exemple, BleuBleu souhaite investir toutes sortes de lieux. «À Carleton, y a des dizaines de places – sans être des lieux de diffusion – qui pourraient être intéressantes pour faire des spectacles, des sites patrimoniaux ou touristiques par exemple. On a dû se limiter à deux endroits : la Cabane-à-Eudore, un ancien hangar de pêche à saumon tout en bois qui accueille une soixantaine de personnes, plus l’Oratoire du Mont-Saint-Joseph où y a une petite chapelle magnifique. On aime l’idée de faire découvrir des lieux à des gens qui viennent de l’extérieur et de les faire redécouvrir aux gens du coin.»

Une passion commune anime les fondatrices: celle de faire vibrer tous ceux qui donneront une chance à la première édition de ce beau projet.

festivalbleubleu.com

POURSUIVRE LA ROUTE
BleuBleu est le début d’une belle saison de festivals estivaux au Québec. Voici quelques autres suggestions d’événements petits et grands où s’arrêter cet été.

Festival en chanson de Petite-Vallée
Grand défenseur de la chanson d’expression francophone, cet incontournable festival sait comment bien recevoir. On s’y sent chez soi dans un décor magnifique. Malgré la perte du Théâtre de la Vieille Forge en 2017, l’événement a su garder son essence de bien-être et de communauté. L’artiste passeur cette année est le Gaspésien Patrice Michaud, qui avait épaté la foule du festival avec un beau show rock festif il y a deux ans. Zachary Richard, Elisapie et Lydia Képinski y seront aussi, notamment.

Petite-Vallée, Gaspésie
du 27 juin au 6 juillet – 
festivalenchanson.com

Festival de la chanson de Tadoussac
Voilà un autre événement convivial, qui attire toutes les générations et qui célèbre déjà ses 36 ans. C’est Loco Locass qui ouvrira le bal à quelques mètres de la baie de Tadoussac et on pourra y voir Ariane Moffatt, Marc Déry, Hubert Lenoir, et bien plus.

Tadoussac, Côte-Nord
du 27 au 30 juin – 
chansontadoussac.com

La Noce
Et voilà que le «petit nouveau» gagne la palme de la programmation la plus intéressante des festivals d’été! Pour sa troisième année, donc La Noce de cuir, l’événement accueille Connan Mockasin, U.S. Girls, Vincent Vallières, Les Louanges, Robert Nelson, Laurence-Anne, Thus Owls et bien plus. L’énergique porte-parole Phil Brach y sera aussi, bien sûr.

Chicoutimi, Saguenay–Lac-Saint-Jean
du 4 au 6 juillet – 
lanoce.net

Le Festif!
En ce 10e anniversaire, on peut dire que Le Festif! a bien grandi et qu’il fait maintenant partie des festivals québécois majeurs. En plein milieu de l’été, il fait chaud et beau à Baie-Saint-Paul et on ne s’ennuie pas une seconde avec tous les concerts – prévus ou annoncés à la dernière minute! – que propose le festival. Les grands noms qui feront vibrer Charlevoix au Festif! sont: Gogol Bordello, Chromeo, Les Trois Accords, Marjo et Vulgaires Machins.

Baie-Saint-Paul, Charlevoix
du 18 au 21 juillet – 
lefestif.ca

FRIMAT
Ça vaut toujours la peine de faire la route pour ce festival chaleureux et de qualité, qui fait une grande place aux jeunes artistes québécois. Jérôme 50, LaF, Marie-Gold et Rymz y seront, par exemple. Il y aura aussi, pour la 15e édition, un peu d’humour cette année avec Sèxe Illégal.

Val-d’Or, Abitibi-Témiscamingue
du 24 au 27 juillet – 
frimat.qc.ca

Artefact
Voici un bon plan pour sortir tout près de Montréal et vivre un, deux ou trois soirs de bonne musique dans un environnement près de l’eau plutôt relax. Fort diversifiée, la programmation appelle toutes sortes de mélomanes. Dumas y sera le premier soir avec Funklion un peu plus tôt. Léonie Gray – qui sera aussi au FIJM –, Fjord et Milk & Bone devraient attirer une belle foule le vendredi soir, puis la grande finale le lendemain sera sous le signe du rap avec Alaclair Ensemble et O.G.B.

Vaudreuil-Dorion, Montérégie
du 25 au 27 juillet – 
festivalartefact.com

Festival de la poutine
Le célèbre festival fondé par Les Trois Accords se paye cette année les rappeurs Loud, FouKi et Koriass, les rockeurs de Galaxie et de Simple Plan, la pop de Choses sauvages, de Cœur de pirate et de Lydia Képinski, entre autres. Québec Redneck Bluegrass Project sera aussi de la partie le samedi soir.

Drummondville, Centre-du-Québec
du 22 au 24 août – 
festivaldelapoutine.com

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie