Ne manquez rien avec l’infolettre quotidienne.
Les chansonneurs au coeur du Festival en chanson de Petite-Vallée
Musique

Les chansonneurs au coeur du Festival en chanson de Petite-Vallée

«On souhaite vraiment que les chansonneurs soient au coeur du festival», indiquait le directeur général et artistique du Festival en chanson de Petite-Vallée lors d’un déjeuner de presse vendredi. Ces derniers jours, on a eu l’occasion de faire connaissance avec lesdits chansonneurs: Alex Météore, Alice Animal, Antoine Aspirine, Ariane Roy, Étienne Coppée, Mélodie Spear, Simon Kearney et Tom Chicoine

Les huit chanceux auteurs-compositeurs-interprètes du Québec et de la Francophonie prennent part à l’aventure Destination chanson fleuve. Depuis le 6 juin et jusqu’au 7 juillet, ils ont à leur horaire des ateliers d’écriture, des résidences de création et des concerts à Montréal, Québec, puis Petite-Vallée. Lors de leur concert collectif vendredi après-midi, ils ont offert chacun deux chansons de leur cru, mais il s’agissait vraiment d’un spectacle lors duquel tout le monde mettait la main à la pâte. Alan Côté explique que le côté collectif des concerts des chansonneurs a pris de l’ampleur cette année: «L’an passé, on a décidé de changer un peu la dynamique car on trouvait que les couleurs des musiciens professionnels qui les accompagnaient ressortaient pas mal. Cette année, on part vraiment des chansonneurs. On les regroupe par quatre et ce sont eux le moteur de leur groupe.»

Le chanteur et guitariste de Québec Simon Kearney voit les avantages de cette dynamique. «On a des musiciens qui nous backent, mais au final, tout le monde participe sur les chansons des autres donc ça fait quelque chose de plus complet et de plus original. C’est moins aseptisé, disons.» 

Alexya Crôteau-Grégoire

Certains chansonneurs ont une énergie plus rock, d’autres plus pop ou folk ou grunge. Simon Kearney, qui a fait le Camp en chanson de Petite-Vallée deux ans de suite et qui a de la famille en Gaspésie, nous expliquait la chimie qui unit les chansonneurs cette année. «Je trouve qu’on s’adapte bien. On reste ensemble pendant un mois intensif. On se fait à manger, on dort aux mêmes heures. On n’a pas le choix de s’aimer et ça marche bien! On a des personnalités et des projets musicaux qui ne se ressemblent pas, mais tout fit bien.» 

Alex Météore avait le bras dans une attelle au spectacle de vendredi après-midi. Alan Côté nous a confié cette anecdote qui démontre la fidélité des chansonneurs les uns envers les autres. «Les jeunes étaient à Notre-Dame-des-Prairies près de Joliette. Alex a sauté et s’est cassé la clavicule. La gang est restée à l’urgence avec lui. Alex jouait de la guitare dans huit tounes du spectacle. Ils se sont séparé ça à la gang et ils ont monté les tounes dans la nuit. Ils sont arrivés au show le lendemain et rien ne paraissait! Ils avaient appris les partitions des autres.»

Au déjeuner de presse, Patrice Michaud, l’artiste-passeur de l’édition en cours du Festival en chanson, expliquait qu’il avait été de la première année du concept des chansonneurs, en 2008, après que le festival ait décidé de cesser son concours avec remise de prix. «Quand la décision a été prise et qu’on a été la première cohorte à vivre ça, on a tout de suite vu la différence que ça produisait parce qu’on a eu une cohésion de groupe automatique.» 

Patrice Michaud est Gaspésien et les Gaspésiens aiment Patrice Michaud. On l’avait constaté il y a deux ans lors de son spectacle sous le chapiteau de Grande-Vallée. Le chanteur originaire de Cap-Chat a une relation de longue date avec le Festival en chanson. Sa participation en 2008 est sans doute l’étape la plus importante de sa carrière. «C’est vraiment à ce moment-là où j’ai présenté mes premières chansons. J’ai constaté où était le potentiel et où étaient les faiblesses, parce qu’il y en avait beaucoup à l’époque… Je suis arrivé à ce métier-là sur le tard parce que je ne me suis jamais considéré comme quelqu’un de très talentueux. Par contre, j’aimais être sur scène. Après, j’ai retravaillé mes trucs pour faire des meilleures tounes et m’entourer des bonnes personnes. Cette édition-là est plus que majeure parce que c’est le moment où j’ai pris la décision d’abandonner le reste et de tout mettre mes efforts dans une seule direction.»

Le Festival en chanson de Petite-Vallée se poursuit jusqu’au 6 juillet avec, bien entendu, plusieurs concerts des chansonneurs ainsi que maintes apparitions de Patrice Michaud. 

festivalenchanson.com

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie