Ne manquez rien avec l’infolettre.
POP Montréal en cinq temps
Musique

POP Montréal en cinq temps

Le festival POP Montréal est un incontournable pour les mélomanes avertis puisqu’il réussit à amener en ville des légendes dans l’ombre et à créer de réels moments musicaux inoubliables. À la veille de la 18e édition de l’événement (du 25 au 29 septembre) qui monopolise la plupart des salles de spectacle montréalaises pendant quelques jours de septembre, on vous trace un portrait de quatre artistes ou groupes qui seront de la partie et qu’on a le plus hâte de voir.


Laurie Anderson

Les femmes ont une place importante dans la programmation de POP Montréal cette année. Et y a aussi plusieurs légendes de la musique au menu. Laurie Anderson, cette artiste hors norme, ancienne complice de Lou Reed, est l’un des grands noms de la vague avant-gardiste des années 1970. Après avoir touché à l’art performatif, à la musique électronique et à toutes sortes de projets multimédias, rien ne l’arrête! En plus de la musique, elle fait aujourd’hui dans les expériences en réalité virtuelle. En début d’année, elle remportait son tout premier Grammy à vie, pour l’album Landfall créé avec Kronos Quartet.

Le 25 septembre
au Théâtre Rialto


Mavis Staples

L’une des reines incontestables du R&B, du gospel et du soul, nouvellement octogénaire, nous offre une rare visite en ville. Activiste des droits civiques, l’Américaine originaire de Chicago chante l’espoir et la foi depuis plus de cinq décennies. Cette année, la grande chanteuse célèbre les 50 ans de son premier album éponyme. Son plus récent album, We Get By, sorti en mai, a été produit en compagnie de Ben Harper.

Le 29 septembre
au Théâtre Rialto


Kokoko!

POP Montréal est aussi assez friand de musiques du monde et c’est tout à son honneur puisque l’événement nous fait vivre chaque année des soirées dansantes plus que parfaites. Le collectif congolais Kokoko! devrait réussir ce mandat cette année avec son savant mélange de funk et d’électronique. À découvrir absolument.

Le 25 septembre
au Piccolo Rialto


Torres

Après une année 2018 difficile où l’artiste queer dont le vrai nom est Mackenzie Scott a été abandonnée par le label 4AD, la voilà de retour et désormais signée chez Merge Records avec une nouvelle énergie DIY. Sur ses trois albums complets, sortis entre 2013 et 2017, Torres s’est révélée être une force rock redoutable, dans la lignée de St. Vincent. Elle a développé un univers tempétueux qui prend tout son sens en concert. Ce sera un plaisir pour ses fans de renouer avec elle puisqu’elle avait dû annuler son dernier concert montréalais à la dernière minute.

Le 28 septembre
au Ritz PDB


47Soul

Le groupe jordano-palestinien était de passage chez nous en février dernier lors de sa première tournée nord-américaine et, franchement, on a passé une super belle soirée avec un public en feu. Le quatuor dit évoluer dans le genre de musique «Shamstep» (titre aussi de son premier EP): une fusion entre électro, rock, hip-hop et musique arabe traditionnelle. Impossible de rester indifférent. Militantes, les paroles du groupe évoquent la liberté, les droits de la personne. 

Le 28 septembre
à la Sala Rossa

BONUS! Les artistes arabes francophones La Bronze, Wake Island et le rappeur marocain Mobydick proposent un spectacle collaboratif qu’ils ont présenté récemment lors d’une tournée au Maroc. Le spectacle se veut une rencontre des cultures, souhaitant mettre en lumière «la pluralité des origines arabes et des influences de la francophonie sur celles-ci». Dans le cadre de POP Montréal, les artistes présenteront également un panel sur la francophonie à l’extérieur des marchés occidentaux, le 26 septembre.

Spectacle le 27 septembre
au Ministère /
Conférence le 26 septembre
Au Centre Culturel Marocain Dar Al-Maghrib

Tous les détails: popmontreal.com

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie