Ne manquez rien avec l’infolettre.
Le journal de quarantaine d'Hanorah
Musique

Le journal de quarantaine d’Hanorah

L’artiste Hanorah nous partage ses choix culturels pour passer à travers la quarantaine. On écoute aussi For the Good Guys and the Bad Guys son premier EP aux sonorités rock paru sur Dare to Care Records l’an dernier. 

Comment gères-tu la quarantaine?
Je gère la quarantaine comme j’ai géré tous mes moments durs: musique et communication avec mes proches. J’ai déjà vécu des pires choses, donc je suis heureuse de faire ma part et de rester chez moi dans le but de ralentir la pandémie. Au moins, on peut partager nos créations par internet ces jours ci.

 

 

Qu’est-ce qui te donne de l’espoir? 

Ce qui me donne de l’espoir c’est de voir la communauté se soutenir. Les gens sont en train de s’entraider et c’est beau. Il y a aussi cette citation de Maya Angelou: «Every storm runs out of rain.»

 

Le film que je regarde: Frida

 

 

 

La série télé que je regarde: Mike Tyson Mysteries

 

 

L’album que j’écoute: Tess Parks & Anton Newcombe (2018)

 

L’artiste que j’ai découvert: Miya Folick

 

 

Le livre que je lis: Lonely Hearts Hotel, Heather O’Neill

Suivez Hanorah sur Instagram et Facebook

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie