Ne manquez rien avec l’infolettre.
Laura Niquay
Musique

Laura Niquay

Chaque semaine, en partenariat avec la très cool et pertinente plateforme numérique Nikamowin (une initiative de Musique Nomade), nous vous présentons le profil d’un ou d’une artiste autochtone à découvrir immédiatement.

Après avoir défriché le terrain pour les musiciens autochtones en étant la première artiste Atikamekw s’étant produite aux FrancoFolies de Montréal en 2011, la chanteuse folk Laura Niquay sortait en 2015 son premier album complet, Waratanak (Au creux de la montagne). Un univers folk-rock intimiste qui mise sur les valeurs de sa culture, le respect de la nature et l’empowerment des femmes.

» En concert à l’Escalier (Montréal) le 7 mars, à la Maison amérindienne (Mont-Saint-Hilaire) le 9 mars et le 23 mars au Vieux Bureau de poste (Lévis)

Nation: Atikamekw / Communauté: Wemotaci / Genre musical: Folk

Ça fait longtemps que tu joues de la musique et tu as gagné du momentum après la sortie de ton premier album est sorti en 2015. Pourquoi as-tu préféré prendre ton temps et comment la patience a-t-elle été bénéfique pour ta carrière?

En 2005, un premier projet a été l’album Awacic avec mon oncle Arthur Petiquay et le bassiste Patrick Boivin. Ma fille avait à peine 3 ans à l’époque et moi 23 ans! Il fallait que je l’élève en même temps donc j’ai décidé de prioriser mon rôle de maman et de lui enseigner la culture Atikamekw. L’élément central du cercle de ma vie est bien sûr la culture.

Aujourd’hui, ma fille a 16 ans et on vit en milieu urbain. Je peux donc avancer calmement avec le courant. Me laisser guider par ma rivière vers la musique et faire voyager mon art!

Peux-tu nous parler de Wemotaci et partager une chose spéciale ou une anecdote qui implique la communauté?

Wemotaci est située à 106 km au nord de La Tuque, en Mauricie.
C’est là où j’ai grandi, là où j’ai appris.
Wemotaci veut dire petit village, la montagne d’où on observe ou encore lieu de rassemblement.

Quand j’ai besoin d’inspiration, je retourne dans mon village. C’est là qu’est ma richesse: la culture et la forêt. Chaque année, un des plus grands événements est le Pow Wow traditionnel. Tout le monde est le bienvenu! Je vous invite à aller découvrir ça. wemotaci.com/powow.html

EN VIDÉO: