Ne manquez rien avec l’infolettre.
Musique

Salon de la Musique Indépendante de Montréal, Éric Goulet, Rockets Away!, Gatineau, Priestess, Le Nombre, Sylvie Laliberté, Eric Panic, Gyroscope

LE SALON DE LA MUSIQUE INDÉPENDANTE DE MONTRÉAL

Foire du disque et ultime point de rencontre pour tous ceux qui oeuvrent dans les dédales de la scène locale, le Salon de la Musique Indépendante de Montréal (SMIM) se déroule cette fin de semaine au Café Campus. Monopolisant les deux étages du bar de la rue Prince-Arthur, l’événement présentera à la fois des showcases et des conférences, en plus de meubler le parterre du Campus de kiosques aux couleurs de CIBL, CISM, Guilde des musiciens et musiciennes du Québec, SOPREF-Local Distribution, SOCAN, Bibliothèque et Archives nationales du Québec, Collectif la Goupille, Zoom sur la relève, CHOQ FM, Gaïa Disk Records et autres entités importantes du milieu émergent. Reste à voir si MySpace y aura sa table…

Animé par la Moquette Coquette Évelyne Morin ainsi que par moi-même, le volet conférences portera sur des questions relatives à la relève. Le samedi à 13 h, la discussion baptisée Un succès, pour emporter s’il vous plaît servira à expliquer la notion de succès au sein de la culture émergente. Comment le jauger? À 14 h, nous nous attarderons à ce boum des festivals connu en 2005 et 2006. Sont-ils trop nombreux ou une simple preuve de la vitalité du milieu? Finalement, nous plongerons, le dimanche à 14 h, dans l’inévitable débat entourant le futur de la musique: la disparition du CD au profit d’Internet et des téléchargements de fichiers numériques.

Côté concerts, le public assistera à plus de 20 prestations d’artistes de la relève. Le samedi dès 17 h, Deeply Confused, Le Capharnaüm, Uberko, The Coloured Lights, Plight, Rockets Away!, Les Melons, Les Prostiputes, Camionnette, The Alley Dukes, Jesus and the Headliners et Les Vautours monteront tour à tour sur scène. Le lendemain à 16 h, Mètatuk, Castors Célestes, Martin Khouzam, Chambre, Ian Kelly, SAS-31, Tricot Machine et L’Assemblée feront de même. Ce volet se terminera à 20 h 30 par la projection du film What Is Indie? du réalisateur Dave Cool et par le spectacle de Malcolm Bauld (ex-meneur des Frenetics).

En plus d’être admise gratuitement, chaque personne présente au SMIM recevra un sac promotionnel rempli de flyers, de fanzines et de disques, dont la compilation SMIM. Les portes du Campus ouvriront à 10 h les 25 et 26 novembre.

ooo

ÉCHOS DES LOCAUX

Éric Goulet se trouve en France depuis le début du mois pour y enregistrer le deuxième disque de Monsieur Mono. Le musicien profite d’un stage au Studio des Variétés, où il bosse sur son prochain disque solo grâce au soutien du Conseil des arts et des lettres du Québec. Le leader des Chiens se produira d’ailleurs à Paris les 27 et 28 novembre.

ooo

MUSIQUE GRATIS

Rockets Away! (www.myspace.com/rocketsaway)

Formé il y a un an par le bassiste de Ripcordz, Alex Gauthier, Rockets Away! compte sur plusieurs musiciens expérimentés de la scène locale: le guitariste René Garcia (The Brains), le bassiste Ryan Stick (ex-Judgemental) et le batteur Marc-André Pilon (Ordures Ioniques). Fidèle à ses racines punk, Rockets Away! se réclame des Clash, Social Distorsion, Husker Dü, Rancid et Buzzcocks. En concert dans le cadre du SMIM le 25 novembre au Café Campus à 20 h et le 2 décembre à l’Escogriffe avec Flow 14 et Machinegun Dolly (Ottawa).

ooo

CONSEILS CONCERTS

Eric Panic joue le 25 novembre au Lambi avec Map et Les Houlala.

– La formation punk commercial Twenty2 lance son nouvel album Defective le 23 novembre à l’Hémisphère Gauche.

– Mené par le rappeur Séba, Gatineau se produira le 23 au Zoobizarre.

– Grosse soirée rock en perspective au National avec Priestess et Le Nombre le 24.

– Dans le cadre de leur série Révèle la Relève, Les Francouvertes présentent les concerts de deux artistes prometteuses, Sylvie Laliberté et Nathalie Lessard, le 24 à la maison de la culture Maisonneuve.

Manouche transportera ses ambiances festives au Corona le 25.

– Dans la foulée du lancement de son tout dernier disque, Le combat est au jardin, Eric Panic jouera avec Map et Les Houlala le 25 au Lambi.

ooo

DISQUE LOCAL

Gyroscope
Bûche
(Where are my records? / WAM)

Forte de nombreuses critiques élogieuses soulignant la pertinence de ses parutions indépendantes, la formation instrumentale Gyroscope récidive avec Bûche, son deuxième album complet. Naviguant en eaux post-rock, le quatuor peut autant jouer de finesse lors de passages enveloppants qu’il peut vous balancer des riffs rock dignes de Sonic Youth (Le Tunnel). Une batterie rapide et groovante, une basse ronde et berçante, une guitare aussi atmosphérique que mordante et des claviers inspirés mélodiquement; pas de doute, nous sommes en présence de quatre virtuoses, quatre improvisateurs capables d’une chimie franchement efficace s’abreuvant à divers courants (trip-hop, jazz, progressif psychédélique, post-rock, rock indé). En concert-lancement le 30 novembre au Missy Bar à 20 h. Entrée gratuite. 4/5

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie