BloguesNormand Baillargeon

Petites énigmes du vendredi

Chaque vendredi, je publie sur ce blogue de petites énigmes, ainsi que la solution des énigmes de la semaine précédente.
Merci de ne pas poster vos solutions ici, afin de permettre à tout le monde de jouer.

Les questions demandant des éclaircissements ou des précisions sont par contre les bienvenues.

Enigmes de la semaine

1. Au bureau, notre machine à boissons chaudes propose trois options: du café; du thé; ou aléatoire (du café ou du thé). Elle vient d’être réparée, mais on a mal replacé le mécanisme de sorte que chacun des boutons pour faire son choix ne donne plus ce qu’il indique (café, thé ou aléatoire). Chaque boisson coûte $1. Combien cela coûtera-t-il pour savoir quel bouton donne quelle boisson?

2. Un sac contient une bille qui peut être Blanche ou Noire. On y ajoute une deuxième bille, Blanche. On tire ensuite au hasard une des deux billes du sac: elle est Blanche.Quelle est la probabilité que la bille restante soit elle aussi Blanche?

3. Vous devez faire cuire des pâtes durant exactement 9 minutes. Pour vous aider, vous avez deux sabliers, l’un qui s’écoule en 7 minutes, l’autre en 4 minutes. Comment y arriver?

Solutions aux énigmes (littéraires) de la semaine dernière

1. Dans Booz endormi,  Victor Hugo nous entraîne dans le mystérieux Orient cher aux romantiques; il lui faut un nom de ville qui rimera avec: demandait. Il a trouvé: Jérimadeth! La ville est semble-t-il une invention de  sa part; mais ça sonne fichtrement vrai et il pourra dire que grâce à cette ville: J’ai rime à «dait». Coquin de Victor Hugo.

2. Par: AR/CE  P/1  a  CI/ SAN ?, le roi a demandé: Ce soir (CE sous AR) un souper (1 sous P) à Sanssouci? Par Ga!, Voltaire a répondu: J’ai grand appétit (G grand a petit)

3. La vie.

4. Le vent.

5. La phrase utilise toutes les lettres de l’alphabet. On appelle cela un pangramme.

6. On doit lire le texte en sautant une ligne sur deux, la deuxième à chaque fois. Ça donne: Je suis toute émue de vous dire que j’ai / toujours une envie folle de me faire /
baiser et je voudrais bien que ce soit /par vous. Je suis prête à montrer mon / cul, et si vous voulez me voir ainsi/ etc…

 

Commentaires

Les commentaires sont fermés.
3 commentaires

Pas d’énigmes cette semaine? Ni de solutions à celles de la semaine dernière? :'(

J’écrivais ça surtout pour vous taquiner gentiment. Cela crève les yeux que vous êtes occupé, vous êtes de toutes les tribunes ces temps-ci.

Ah! Quel poète chantera les affres terribles du célébrosophe que s’arrachent frénétiquement tous les mass-media… 😉

En tout cas, ne soyez pas désolé pour ça… il y a tant d’autres excellentes raisons de l’être en cette triste époque !

Surtout gardez-vous un peu de temps pour dormir!
Car le sommeil est impérieusement nécessaire au bon fonctionnement des neurones.
Or les vôtres sont impérieusement nécessaires à notre santé mentale collective…

Joyeuses fêtes. Et merci pour tout ce que vous trouvez le temps de dire et d’écrire pour nous tous.