Ne manquez rien avec l’infolettre.
La Société de Transport de Montréal (STM) retire des affiches du film Goon
Cinéma

La Société de Transport de Montréal (STM) retire des affiches du film Goon

Alors que le film Goon prend l’affiche aujourd’hui au Québec, la Société de Transport de Montréal a décidé de retirer une des trois affiches faisant la promotion du film que l’on retrouvait depuis quelques temps dans le Métro de Montréal.

Goon raconte l’histoire d’un videur de bar interprété par Sean William Scott qui est recruté par l’entraîneur d’un club de hockey  junior majeur afin de protéger le joueur vedette de son équipe (Marc-André Grondin) qui a été victime d’une solide mise en échec de la part de la brute de la ligue.

La campagne de promotion comportait trois différentes affiches dont l’une d’elle montre un amateur de hockey, interprété par le montréalais Jay Baruchel, en train d’effectuer un geste rappelant le cunnilingus.

« Je m’oppose à toute forme de censure et je déplore que la Société de Transport de Montréal (STM) ait pris une telle décision sans nous consulter ou même nous aviser. On estime à 700,000 le nombre d’usagers quotidiens du métro, à travers les 68 stations de Montréal et, sur ce nombre, seulement quelques personnes ont porté plainte. Il est aberrant que la décision de la Société de Transport de Montréal (STM) soit basée sur une plainte aussi marginale« , raconte Patrick Roy, président et chef de la direction d’Alliance Vivafilm, via un communiqué envoyé plus tôt aujourd’hui.

Cette décision de la part de la STM fait écho à celle de la ville de Toronto qui, mercredi, a entrepris de retirer cette même affiche des murs de la ville bien qu’elle s’y trouvait depuis deux semaines.

Cette histoire est non sans rappeler la censure en France de l’affiche du film Les Infidèles sur laquelle on pouvait voir un homme (Jean Dujardin) tenir les jambes ouvertes d’une femme portant des talons aiguilles, et celles du long métrage de Kevin Smith, Zack and Miri  Make A Porno qui suggéraient quant à elles implicitement la pratique d’actes sexuels.