Ne manquez rien avec l’infolettre.
Le 41e Festival du Nouveau Cinéma dévoile sa programmation
Cinéma

Le 41e Festival du Nouveau Cinéma dévoile sa programmation

La 41e édition du Festival du nouveau cinéma se déroulera à Montréal du 10 au 21 octobre. Fidèle à lui-même, le plus ancien festival international de films au pays revient avec une programmation qui plaira à tous les publics. Ce sont 288 films, en provenance de 52 pays – dont 41 premières mondiales, 66 premières nord-américaines et 39 premières canadiennes -, qui ont été sélectionnés parmi la crème du cinéma national et international. Longs et courts métrages de fiction, documentaires, films d’animation, hommages et rétrospectives, rencontres professionnelles, installations interactives et plusieurs événements uniques seront au rendez-vous.

C’est avec la première mondiale du film La Mise à l’aveugle (Small Blind), de Simon Galiero (Québec/Canada), que la 41e édition du FNC sera inaugurée le mercredi 10 octobre prochain au Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts. Second long-métrage de Simon Galiero, après Nuages sur la ville, qui avait remporté le Grand Prix Focus au FNC en 2009, La Mise à l’aveugle raconte la nouvelle vie de Denise (Micheline Bernard), récemment divorcée et retraitée qui succombe à la passion du jeu. Le réalisateur et les acteurs Micheline Bernard, Louis Sincenne, Pierre-Luc Brillant, Christine Beaulieu et Julien Poulin seront présents pour présenter le film au public.

Le samedi 20 octobre, ce sera au tour de l’actrice et réalisatrice Noémie Lvovsky et de son film Camille Redouble (Camille Rewinds) (France), présenté grâce au soutien du Consulat général de France à Québec,  de clôturer l’événement. Cette comédie acclamée par la critique a gagné le Prix SACD (Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques) à la Quinzaine des réalisateurs lors du dernier Festival de Cannes, ainsi que le prix Variety Piazza Grande au 65e Festival du film de Locarno. Camille Redouble aborde, de manière légère et décalée, la question du temps qui passe. Un soir, Camille (Noémie Lvovsky), 40 ans, récemment séparée d’Éric, est projetée 25 ans plus tôt: elle retrouve alors son adolescence, ses parents, ses amies et Eric.

L’ensemble de la programmation du FNC se déploiera sur 11 jours à travers les diverses sections du Festival: Sélection internationale: Louve d’Or, Présentation spéciale, Panorama international, Focus, Temps Ø, Courts métrages, Les P’tits Loups, Hommage et Rétrospective, Événements, ainsi que le FNC Lab et le FNC Pro.

Sélection internationale : La Louve d’Or

La Sélection internationale jette chaque année un regard neuf sur la production indépendante à travers le monde en mettant de l’avant des premières, deuxièmes ou troisièmes œuvres de cinéastes souvent encore méconnus. Cette année, 18 films sont en compétition pour la Louve d’Or présentée par Québecor et vont tenter de remporter le prix de 15 000 $ en argent. Ces films sont : Blackbird, Jason Buxton (Canada); Blancanieves, Pablo Berger (Espagne/France); Boy Eating the Bird’s Food,Ektoras Lygizos (Grèce); Catimini, Nathalie St-Pierre (Québec/Canada); Deadman’s Burden, Jared Moshe (États-Unis); La Demora, Rodrigo Plá (Mexique/Uruguay/France); Djeca, enfants de Sarajevo, Aida Begic (Bosnie-Herzégovine/Allemagne/France/Turquie); L’Enfant d’en haut, Ursula Meier (France/Suisse); Francine, Brian M. Cassidy et Melanie Shatzky (Canada/États-Unis); Ici et là-bas (Aqui y alla), Antonio Méndez Esparza (États-Unis/Espagne/Mexique); Loving, Slawomir Fabicki (Pologne); Our Little Differences (Die Feinen Unterschiede), Sylvie Michel (Allemagne); Rengaine, Rachid Djaïdani (France); The Shine of Day (Der Glanz Des Tages), Tizza Covi et Rainer Frimmel (Autriche); Sudoeste, Eduardo Nunes (Brésil); La Tête la première, Amelie Van Elmbt (Belgique/France); Un Mois en Thailande (O Luna in Thailanda), Paul Negoescu (Roumanie); Une Famille respectable (Yek Khanévadéh-e Mohtaram), Massoud Bakhshi (Iran).

Présentation spéciale

Cette section regroupe les meilleures productions de l’année et les grands noms du cinéma international. 24 films attendus composent la liste des œuvres en Présentation spéciale cette année: A Liar’s Autobiography-The Untrue Story of Monty Python’s Graham Chapman, Bill Jones, Jeff Simpsonet Ben Timlett (Royaume-Uni); À Perdre la raison, Joachim Lafosse (Belgique/Luxembourg/France/Suisse); Après Mai, Olivier Assayas (France);  Au-Delà des collines (Dupa Dealuri)Cristian Mungiu (Roumanie); Casting by, Tom Donahue (États-Unis); La Chasse (Jagten), Thomas Vinterberg (Danemark); Dans la maison, François Ozon (France); Fragments of Kubelka, Martina Kudlácek (Autriche); In Another Country (Da-Reun Na-Ra-E-Suh), Hong Sang-Soo (Corée du Sud); Insurgence, Groupe D’action En Cinéma Épopée (Québec/Canada); Lacan Palestine, Mike Hoolboom (Canada/Palestine/Israël); The Last Time I Saw Macao (A Ultime Vez Que Vi Macau), João Pedro Rodrigues et João Rui Guerra Da Mata (Portugal/France); Le Magasin des suicides, Patrice Leconte (France/Canada/Belgique); Midnight’s Children, Deepa Mehta (Canada/Sri Lanka); NO, Pablo Larrain (Chili/États-Unis); Paradis : amour (Paradise: Love), Ulrich Seidl (Autriche/Allemagne/France); La Part des anges (The Angel’s Share), Ken Loach (Grande-Bretagne/France/Belgique/Italie); Post Tenebras Lux, Carlos Reygadas (Mexique/France/Allemagne/Pays-Bas); Rhino Season, Bahman Ghobadi (Irak/Turquie); The Rolling Stones-Charlie is my Darling-Ireland ‘65, Mick Gochanour et Peter Whitehead (Royaume-Unis/États-Unis);  Tabou (Tabu), Miguel Gomes (Portugal/Allemagne/Brésil/France); Tous Cobayes? (All of us Guinea-Pigs Now?), Jean-Paul Jaud (France); Trois sœurs (Three Sisters), Wang Bing  (France/Hong-Kong); Vous n’avez encore rien vu, Alain Resnais (France).

Panorama international

Éventail fascinant d’œuvres du cinéma actuel permettant au public un véritable tour d’horizon international. Cette année, la section Panorama international propose 30 films qui sont: AfterLucia (Después de Lucia), MichelFranco (Mexique); Aglaja, KrisztinaDeak (Pologne/Roumanie); Arraianos, Eloy Enciso (Espagne); Baikonur, Veit Herlmer (Kazakhstan/Allemagne/Russie); The Bella Vista,  Alicia Cano (Uruguay/Allemagne); Blue Meridian, Sofie Benoot (Belgique); Les Chevaux de Dieu, Nabil Ayouch, (Maroc/France/Belgique); La Couleur du Caméléon (The Color of the Chameleon), Emil Christov (Bulgarie); Crossing Boundaries (Grenzgänger), Florian Flicker (Autriche); The End (Al Nihaya), Hicham Lasri (Maroc); Good Luck, Sweetheart (Boa sorte, meu amor), Daniel Aragão (Brésil); Inori,Pedro González-Rubio (Japon);  It Looks Pretty from a Distance (Z Daleka Widok Jest Piekny), Anka Sasnal et Wilhelm Sasnal (Pologne); Mold (Küf), Ali Aydin (Turquie/Allemagne); Museum Hours, Jem Cohen (Autriche/États-Unis); My Land, Nabil Ayouch (France/Maroc); Naked Harbour (Vuosaari), Aku Louhimies (Finlande/Autriche/Russie); Neighbouring Sounds (O Sim Ao Redor), Kleber Mendonça Filho  (Brésil); Noor, Çagla Zencirci & Guillaume Giovanetti (France/Pakistan); L’œil de l’astronome, Stan Neumann (France); Orléans, Virgil Vernier (France); Pasolini’s Last Words, Cathy Lee Crane  (États-Unis /Italie); Peaches Does HerselfPeaches (Allemagne); Room 514,Sharon Bar-Ziv (Israël); Seeking Asian Female, Debbie Lum (États-Unis); Speechless (Wu Yan), Simon Chung (Honk-Kong); Starlet, Sean Baker (États-Unis); Still Life (Stilleben), Sebastian Meise (Autriche); Taboor, Vahid Vakilifar (Iran); Un Monde sans femmes, Guillaume Brac (France).

Section Focus

Il s’agit d’une grande célébration du cinéma de chez nous. Des œuvres indépendantes du Québec et du Canada, engagées et visionnaires, toutes plus enrichissantes les unes que les autres. La présentation de cette sélection débutera le jeudi 11 octobre avec le film de science-fiction Mars & Avril de Martin Villeneuve (Québec/Canada) en ouverture. Il met en vedette Jacques Languirand, Caroline Dhavernas, Robert Lepage et Paul Ahmarani. Se retrouvent en compétition pour le Grand Prix Focus présenté par Air France (5000 $ en argent et 2500 $ en billets d’avion) les titres suivants: Boredom, Albert Nerenberg (Québec/Canada); La Cicatrice, Jimmy Larouche, (Québec/Canada); Deux jours et demi (Two Days and a Half), Pablo Diconca (Québec/Canada); The First Winter,Ryan McKenna (Canada); Joie! Portrait d’une nonne (Joy! Portrait of a Nun), Joe Balass (Québec/Canada), Laylou, Philippe Lesage (Québec/Canada); Stories we Tell, Sarah Polley (Québec/Canada); Le Torrent, Simon Lavoie (Québec/Canada); Tower, Kazik Radwanski (Canada) et Uncontrollable, Eugene Garcia (Québec/Canada).

Hors compétition, les films sont: Alphée des étoiles, Hugo Latulippe (Québec/Canada); Buzkashi!, Najeeb Mirza (Québec/Canada); Fernando Arrabal-Grand rectum-Université de foulosophie, François Ara Gourd et Hugo Samson (Québec/Canada); Les Juifs et l’argent (Jews and Money), Lewis Cohen (Québec/Canada); Mars & Avril, Martin Villeneuve (Québec/Canada); La Revanche du tango (Tango’s Revenge),Francine Pelletier (Québec/Canada) et Un Nuage dans un verre d’eau, Srinath C. Samarasinghe (Québec/Canada/France).

Courts métrages – Sélection internationale – Focus

27 courts métrages uniques, venus d’un peu partout et rassemblés dans cinq programmes (Delirium, Éléments, Voyance, Attraction, Décadrage), sont en compétition pour le Loup argenté (5000$ en argent) présenté par TFO. Des excursions en liberté de cinéastes connus (Sophie Letourneur, Kevin Jerome Everson, récemment primé à Oberhausen) ou à connaître, des perles d’ici (Ne crâne pas soit modeste de Deco Dawson récemment primé à Toronto, Chef de meute de Chloé Robichaud en compétition à Cannes cette année, Avec Jeff, à moto de Marie-Ève Juste, sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs du Festival de Cannes, Gods, Weeds & Revolutions de Meryam Joobeur, un éblouissant documentaire de Concordia, Le Futur proche de Sophie Goyette). Mentionnons également une coproduction de l’ONF, Edmond était un âne de Franck Dion, Prix Spécial du Jury à Annecy en 2012. Fictions, documentaires, animations, essais… des films souvent inclassables, une ouverture sur le monde et un avant-goût du cinéma de demain.

En compétition pour le Grand Prix Focus (5000$ en argent) présenté par CTV’s Bravo!FACT-Foundation to Assist Canadian Talent,  21 films québécois et canadiens, pour dynamiter nos repères de société. Trois programmes (Intimité, Fantaisie, Portraits de société) à l’écoute des voix distinctives d’aujourd’hui, voix fragiles ou encore totalement exubérantes. L’occasion de découvrir, entre autres, le court métrage d’Anaïs Barbeau-Lavalette et André Turpin, Ina Litovski, présenté en août au Festival international du film de Locarno, Planche à l’œil de Ian Lagarde, Les Vestiges de Sarianne Cormier, Baby Blues de Pascal Plante (mention spéciale l’an dernier au Festival), Faillir de Sophie Dupuis, etc. Des excursions au cœur du «springbreak» de Daytona, Milo Manara qui «raconte» Fellini, une lutte à finir entre une jeune femme et une mouche… Le court métrage ose toujours et encore. À noter que chaque programme sera précédé de l’un des quatre premiers films du Projet Jafar Panahi.

Événements à ne pas manquer

Le FNC vous a habitué à festoyer chaque soir, cette année ne fera pas exception avec deux lieux investis, soit le Quartier Général du Festival et le Centre PHI. Le vendredi 10 octobre, afin de célébrer la première du long métrage La mise à l’aveugle de Simon Galiero, dix nuits de fête débuteront aux sons du DJ Why Alex, Why? et de Vincent Lemieux, alors que le collectif APM300 éclairera le Quartier Général de leurs écrans géométriques. Le vendredi 11 octobre, en symbiose avec le film d’ouverture de la section Focus Mars et Avril, une fête du futur au son de la musique de Benoît Charest, sera reprise par DJ Archibald Singleton et DJ Baby Audi, assurant le caractère immanquable de cette soirée présentée par Air France. Le lendemain, samedi 12 octobre, Hypnotica, un périple étonnant au cœur de l’hypnose et de ses secrets avec une représentation spéciale du cinéaste Albert Nerenberg. Également au programme, la réception Toast au Japon! soulignant la rétrospective Nikkatsu en collaboration avec la Japan Foundation et le Consulat général du Japon à Montréal. Plus tard dans la soirée, la présentation de The Chemical Brothers: Don’t Think, s’impose comme l’événement ciné-musical de l’année et sera suivi d’une performance du DJ Cherry Cola. Événement incontournable le 13 octobre au Centre PHI, les Films fantômes d’Albin de la Simone, présenté par le Consulat général de France à Québec, en collaboration avec l’Institut français, le Festival du nouveau cinéma et le Centre PHI, regroupent à la fois concert, conférence, exposition et cocktail. Au Quartier Général, les DJ Jordan Dare et Mike Mind, répandront leur techno en s’inspirant de la bande-originale du film La leggenda de Kaspar Hauser créée par Vitalic. Grâce au projet Wakiponi Mobile, les jeunes des Premières Nations feront découvrir leurs tout derniers films lors d’une projection spéciale le 14 octobre.

Tous les détails de la programmation, des présentations de films de la section Les P’tits Loups (programmation jeunesse) ou Temps Ødes prix remis, des hommages et rétrospectives, des évènements FNCPro, FNCLab, Cartes Blanches et autres au :  www.nouveaucinema.ca