Ne manquez rien avec l’infolettre.
Le FIFA: célébrer l'art
Cinéma

Le FIFA: célébrer l’art

Avec près de 200 films proposés par 40 pays, le festival revient pour une 37e édition du 18 au 31 mars prochain.

Cette année, le Festival International du Film sur l’Art (FIFA) propose une programmation divisée en quatre thématiques: l’art engagé, l’art et la science, l’histoire et la culture et la musique et la danse. Le public montréalais pourra aussi découvrir de nombreux portraits d’artistes (une vingtaine environ), assister à des projections spéciales et à divers événements.

Des créations engagées

Gagnant de nombreux prix, le film Au temps où les Arabes dansaient ouvre le festival. Réalisé par le cinéaste et auteur belgo-marocain Jawad Rhalib, ce film veut questionner une société enfermée dans un fondamentalisme religieux. Le réalisateur cherche à montrer le combat que doivent mener les artistes dans cette atmosphère. Dans cette même veine, les spectateurs pourront découvrir le documentaire-choc True Warriors (Les guerriers de l’art) de Ronja von Wurmb-Seibel et Niklas Schenck qui dévoile les récits de victimes d’un acte terroriste, qui s’est déroulé durant une pièce de théâtre dénonçant justement ces violences.

Dans un même esprit de résistance, le film Une joie secrète suit le projet de la chorégraphe Nadia Vadori-Gauthier qui, après les attentats de Charlie Hebdo s’est promis de danser une minute par jour.

Combiner les arts

Cette année encore, le festival propose de nombreux portraits d’artistes en format court ou long métrage. On pourra faire la rencontre de l’auteur-compositeur-interprète Paul Wamo de Nouvelle-Calédonie, un groupe de huit femmes conteuses lors de performances au Saguenay-Lac-Saint-Jean, le céramiste Jean-Pierre Larocque, l’homme de théâtre italien Roméo Castellucci, la danseuse espagnole La Chana et bien d’autres. Le parcours de plusieurs artistes québécois seront aussi mis en lumière notamment René Richard Cyr, Boucar Diouf, Angèle DubeauArmand Vaillancourt

Dans la série Musique et danse, le FIFA cherche à combiner les arts. On y retrouve le film Mitra consacré a l’opéra composé pour honorer la résilience de Mitra Kadivar, médecin-psychanalyste iranienne internée en 2012. Deux spectacles filmés seront aussi diffusés: un ballet de Angelin Preljocal et une oeuvre du chorégraphe Alexander Ekman.

S’ouvrir aux possibilités

Le thématique Art et Science offre aussi une riche programmation. On y retrouvera notamment un documentaire sur la technologie du Polaroid, Subito – Instant Photography ainsi que le film poétique Shiro Takatani qui joue entre nature et technologie. Dans la série Histoire et Culture, Hitler, Picasso et les Autres ainsi que Les guerres de Coco Chanel seront présentés.

Evénements spéciaux

Tout au long du festival, plusieurs activités sont proposées. Une rétrospective du génie du cinéma George Méliès a lieu le 24 mars. Le festival donne aussi carte blanche au Musée du Louvre qui présente pour l’occasion sept films issus de la collection parisienne: À quoi pense Madame Manet (sur son canapé bleu), Delacroix de Martin Fraudreau, Être là de Joële Van EffenterreL’Esprit Le Corbusier du réalisateur Gilles CoudertLa Visite – La Philharmonie de Paris de Tom FassaertLa Visite – Le Musée du Quai Branly d’Alexandr Kurznetsov et Le Collectionneur de Thomas Lévy-Lasne.

Plusieurs collaborations, notamment avec Momenta et Nowness, auront lieu durant FIFA.

FIFA
19 au 31 mars

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie