L'école de danse Christiane Bélanger remporte un prix «J'aime la danse»
Scène

L’école de danse Christiane Bélanger remporte un prix «J’aime la danse»

Dans le cadre de la Conférence nationale de l’Assemblée canadienne de la danse, tenue au Centre national des arts d’Ottawa le 21 octobre 2012, l’École de danse Christiane Bélanger de Québec s’est vue décerner un Prix J’aime la danse, les premiers prix saluant les accomplissements en danse à l’échelle canadienne.

L’École Christiane Bélanger-Danse, l’une des plus grandes écoles spécialisées en ballet classique de la province, avec RUBBERBANDance Group de Montréal et les Grands Ballets Canadiens de Montréal, était parmi les trois organismes du Québec à être finalistes dans l’une des douze catégories des Prix J’aime la danse. L’École a remporté le Prix de l’économie créative, soulignant ainsi les efforts formidables déployés par Christiane Bélanger et son équipe pour développer l’enseignement professionnel du ballet classique et mettre sur pied une compagnie de ballet professionnelle dans la Capitale Nationale : Le Ballet de Québec. Ce dernier siège au Conseil permanent des compagnies de ballet de l’Assemblée canadienne de la danse, aux côtés de grosses compagnies telles que les Grands Ballets Canadiens, le Royal Winnipeg Ballet et le Ballet National du Canada, ainsi que d’autres jeunes compagnies comme le Ballet Jörgen, Atlantic Ballet, Ballet Kelowna, et Ballet Victoria. Cette reconnaissance nationale importante et vivifiante pour le Québec fortifie la position et le rayonnement de l’École Christiane Bélanger-Danse et du Ballet de Québec au Canada.

La fondatrice de ces deux organismes, Christiane Bélanger, a profité de la tribune pour adresser, en français, un appel à l’ouverture aux organismes culturels québécois en charge de soutenir le développement de la danse (en particulier le Regroupement québécois de la danse (RQD), dont la directrice Lorraine Hébert était présente, et le Conseil de la culture des régions de Québec et Chaudière-Appalaches), qui tardent à reconnaître et à soutenir les réussites de ses organismes, par ailleurs déjà reconnus par la Ville de Québec, malgré les appuis sans réserve de nombreux pairs internationaux et un important rayonnement à l’échelle nationale : « La danse doit continuer de s’ouvrir au monde et abattre les frontières. Les québécois et les canadiens partagent des valeurs de pluralisme et d’ouverture. Il est grand temps d’appliquer ces valeurs à l’échelle nationale pour aller au-delà des différences. Nous saluons le dynamisme dont l’Assemblée canadienne de la danse fait preuve pour rassembler les forces vives du milieu de la danse afin que celle-ci puisse se développer, s’affirmer et faire sa place dans le monde. »

Le Ballet de Québec présentera le dimanche 16 décembre prochain à 15h, La Belle au bois dormant au Grand Théâtre de Québec à la salle Louis-Fréchette. La compagnie sera en tournée au Québec en 2013 et débutera avec une co-production à la salle J.-Antonio Thompson de Trois-Rivières.

Les offres sur Boutique.Voir.ca

Obtenez de 25% à 40% de plus dans ces établissements!