Nomination : Philippe Ducros quitte l'Espace Libre et passe le flambeau à Geoffrey Gaquère
Scène

Nomination : Philippe Ducros quitte l’Espace Libre et passe le flambeau à Geoffrey Gaquère

Après un premier mandat de 4 ans, jugeant que le mouvement à la direction artistique des théâtres montréalais est essentiel, Philippe Ducros quitte son poste à l’Espace Libre et laisse place au metteur en scène Geoffrey Gaquère.

L’Espace Libre a annoncé par communiqué la nomination de Geoffrey Gaquère, qui élaborera la saison 2015-2016, tout en dirigeant la saison 2014-2015, la toute dernière à être signée par le directeur artistique sortant.

«Olivier Kemeid a été à la barre pendant 4 ans et je fais de même, dit Philippe Ducros en entretien téléphonique, car je trouve essentiel qu’un théâtre comme l’Espace Libre ne s’installe jamais dans une routine. Il ne faut pas compter sur moi pour rester en poste pendant 22 ans.»

Auteur et metteur en scène ayant le vent dans les voiles et comptant parmi les artistes les plus estimés de la scène montréalaise à cause de son théâtre politique nuancé et courageux, Philippe Ducros désire aussi se consacrer à sa compagnie Hotel-motel, qui commence d’ailleurs à bébéficier d’une légère reconnaissance internationale. «Dans le contexte de sous-financement actuel, je ne peux pas mener de front ma propre compagnie et l’Espace Libre. C’est humainement impossible.» 

Les spectateurs n’ont toutefois pas trop à s’inquiéter. Metteur en scène polyvalent ayant travaillé avec de nombreuses équipes et au sein de différents théâtres, Geoffrey Gaquère a particulièrement défriché les dramaturgies engagées et lucides de Fanny Britt et Olivier Kemeid: des textes qui font écho à la société actuelle avec mordant et qui ont fait de Gaquère un observateur pertinent de notre monde. Né à Bruxelles en 1975, Geoffrey Gaquère immigre au Québec en 1996 pour étudier l’interprétation à l’École Nationale de Théâtre du Canada et il est rapidement devenu une figure incontournable de la scène montréalaise.

«Moi, le belge, qui étais destiné à jouer Molière en collants, voilà que je me suis retrouvé à mettre en scène la création théâtrale d’un pays qui n’était pas le mien. C’est en m’immergeant dans la création québécoise que je suis devenu un artiste d’ici. Aussi, c’est avec émotion, joie et fierté que j’accepte de prendre la direction artistique d’Espace Libre. Ce lieu unique — plein de ses fondateurs et de ceux qui s’y sont passés le flambeau — je veux m’y engager comme si je prenais la barre d’un navire : avec le souci de rassembler nos forces, dans un état d’esprit festif et baroque. J’habiterai ce théâtre comme un penseur, un stimulateur et un agitateur. À l’affut de l’imaginaire, de la beauté, de la parole réinventée de l’exploration et du risque; je travaillerai pour nos artistes et pour l’ouverture constante d’Espace Libre sur son quartier et sa cité. À 38 ans, je désire être utile et profiter de cette marque de confiance qui m’est offerte.»

Au sujet de son successeur, Philippe Ducros ajoute que «Geoffrey Gaquère est un homme de fougue à la passion contagieuse. Bien respecté de la communauté, il saura tisser les liens entre les artistes, les milieux théâtraux du Québec et d’ailleurs, et notre espace de liberté. Il a l’entrain nécessaire à l’animation d’un théâtre comme le nôtre et saura certainement le guider dans la perpétuelle tempête culturelle. Voilà pourquoi nous souhaitons lui donner la barre artistique. Et puisse ce capitaine né découvrir les nouveaux continents qui n’attendent qu’à être foulés!»



Après le départ de Marie-Hélène Falcon du FTA, celui de Pierre Rousseau du Théâtre Denise-Pelletier et la possible élection de Lorraine Pintal, directrice artistique du TNM, au sein du cabinet péquiste, la nomination de Gaquère s’inscrit dans un contexte de renouveau des directions artistiques des théâtres montréalais. L’an dernier, Sylvain Bélanger a également succédé à Marie-Thérèse Fortin au Théâtre d’Aujourd’hui.

Les offres sur Boutique.Voir.ca

Obtenez de 25% à 40% de plus dans ces établissements!