Le Théâtre Denise-Pelletier lance sa nouvelle programmation
Scène

Le Théâtre Denise-Pelletier lance sa nouvelle programmation

Dès le 28 août, le théâtre accueillera 12 nouvelles productions.

Pour sa 56e saison, le Théâtre Denise-Pelletier prévoit une programmation riche en rêves, en revendications et en mystères.

Dans sa plus grande salle, la salle Denise-Pelletier, le théâtre accueillera quatre spectacles. Pour débuter la saison, c’est la création de Guillaume Corbeil (Cinq visages pour Camille Brunelle, Tu iras la chercher, Unité modèle) qui prendra la scène. Inspirée de l’oeuvre d’Aldous Huxley (1932), Le meilleur des mondes propose le bonheur comme droit universel, et s’interroge sur notre époque et ses promesses.

C’est ensuite la pièce Les Amoureux, mise en scène par Catherine Vidal (Le grand cahier, Le miel est plus doux que le sang, L’idiot) qui foulera les planches du théâtre. Écrite par le dramaturge italien Carlo Goldoni, cette pièce plonge le spectateur à Venise, au XVIIIe siècle, où les amours grandissants sont synonymes de jalousie, de soupçons et de charmants conflits.

Les amoureux. Crédit : Jean-François Brière.

Olivier Choinière (Félicité, Chante avec moi, Ennemi public, Manifeste de la Jeune-Fille, Jean dit) dévoilera ensuite sa pièce Zoé, inspirée du mouvement étudiant de 2012. Un professeur de philosophie doit donner un cours à une jeune fille pendant toute la session sous peine de devoir payer une amende. Au sein de cette grève générale, deux visions du monde incarnées par deux esprits (joués par Marc Béland et Zoé Tremblay-Bianco) s’affrontent et questionnent le rôle de l’éducation.

Enfin, l’oeuvre d’Arthur Miller, Les sorcières de Salem (1953), revient sur scène dans une adaptation de Sarah Berthiaume (Yukonstyle, Nyotaimori) et une mise en scène d’Édith Patenaude (1984, Oslo). Dans cette version, les mystérieuses sorcières ont droit à la parole et proposent des réflexions sur les fausses accusations de nos jours.

Le public pourra aussi découvrir huit propositions dans la salle Fred-Barry:

  • J’abandonne une partie de moi que j’adapte, Justine Lequette, du 28 août au 7 septembre
  • L’état, Normand Canac-Marquis et Martine Beaulne, du 24 septembre au 12 octobre
  • Autour du Lactume, Martin Faucher, du 29 octobre au 9 novembre
  • Le poids des fourmis, David Paquet et Philippe Cyr, du 19 novembre au 7 décembre
  • Le sixième sens, Pirata Théâtre et Michelle Parent, du 21 janvier au 8 février
  • Guide d’éducation sexuelle pour le nouveau millénaire, Olivier Sylvestre, du 18 février au 7 mars
  • Alterindiens, compagnie Menuentakuan, du 31 mars au 18 avril
  • Le scriptarium 2020, auteurs adolescents et mise en scène de Monique Gosselin, du 23 avril au 8 mai

Programmation détaillée

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie