Le Musée des beaux-arts de Montréal et la Fondation Jasmin Roy s'unissent pour contrer l'intimidation à l'école
Arts visuels

Le Musée des beaux-arts de Montréal et la Fondation Jasmin Roy s’unissent pour contrer l’intimidation à l’école

La Fondation Jasmin Roy et le Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM) annonçaient hier la création d’un nouveau partenariat qui vise à sensibiliser et à mobiliser les jeunes, les milieux scolaires et la population québécoise autour d’un même thème : l’intimidation.

Cette collaboration concrétise la rencontre de la jeunesse et de la culture, l’art étant un véhicule extraordinaire pour sensibiliser les jeunes à un sujet délicat et complexe comme celui de l’intimidation. En s’appuyant sur le programme Le Musée s’affiche à l’école et en aidant à la création d’un nouveau parcours artistique intitulé L’Art d’être humain, la Fondation Jasmin Roy peut maintenant compter sur la précieuse collaboration du MBAM afin de déployer son action dans les écoles du Québec et de contribuer au bien-être des jeunes.

Le programme Le Musée s’affiche à l’école – Un précieux outil de sensibilisation en milieu scolaire

C’est une sculpture en bronze de l’artiste Jim Dine, intitulée Coeur dit « Après le Déluge », qui devient le symbole de la nouvelle alliance entre la Fondation Jasmin Roy et le MBAM. Cette oeuvre, qui accueille les groupes scolaires lors de leur visite au Musée, évoque la beauté et la naïveté de l’enfance, mais aussi sa cruauté et sa violence.

En 2010, le Musée a créé le projet Le Musée s’affiche à l’école. Chaque année, une affiche mettant en vedette une oeuvre phare de la collection du Musée est produite et offerte gratuitement aux écoles et aux organismes communautaires. Cette affiche sert notamment de prétexte à une réflexion, à un questionnement sur un sujet ou une problématique d’actualité, ce qui démontre bien le caractère intemporel de la collection. La première affiche de la série, un paysage du peintre Marc-Aurèle Fortin, faisait la promotion du respect de la nature. La deuxième, montrant une jeune bergère de l’artiste Suzor-Côté, dénonçait le travail des enfants. Celle de cette année, aux couleurs du coeur de Jim Dine, marquera certainement la courte histoire de ce projet par l’importance de la cause qu’elle soutient. Le Musée espère en effet qu’elle suscitera de multiples réflexions et discussions sur la problématique complexe de l’intimidation. Par cette oeuvre, Dine nous livre un message d’espoir. Les outils et les objets intégrés dans cette sculpture si caractéristique de l’artiste sont des symboles tant personnels qu’universels, qui font allusion à la quincaillerie de son grand-père, mais qui nous rappellent aussi que chacun de nous a la capacité de transformer le monde.

Au cours des deux premières années, des milliers d’enseignants et de responsables d’organismes communautaires ayant accompagné leurs groupes au Musée ont reçu ces affiches. Cette année, grâce à notre association avec la Fondation Jasmin Roy, une affiche sera de plus envoyée dans chacune des écoles du Québec.

L’Art d’être humain – Un parcours réinventé sur la thématique de l’intimidation

En étroite collaboration avec la Fondation Jasmin Roy, le MBAM a spécialement adapté l’une de ses visites découverte, pour permettre aux élèves d’entrer en contact avec les oeuvres tout en discutant de diverses thématiques reliées aux relations humaines, y compris, bien sûr, celle de l’intimidation. Intitulé L’Art d’être humain, ce parcours initialement conçu pour présenter l’être humain, ses activités, ses émotions, ses relations et ses expériences, stimulera la curiosité des jeunes quant aux causes de l’intimidation et les éveillera également à des valeurs universelles telles la tolérance, l’empathie et la paix.

Ce programme destiné aux élèves des niveaux primaire et secondaire sera offert dès l’automne 2013. Le Musée en fera la promotion dans son prochain Bulletin aux écoles. Des ressources pédagogiques conçues en collaboration avec la Fondation Jasmin Roy et proposées sur le site Internet du MBAM offriront en outre aux enseignants des activités à faire avant et après la visite.

L’oeuvre de Jim Dine – Symbole du partenariat entre deux institutions

Réalisé spécialement pour le Musée grâce à un don des amis de Claire Gohier, à sa mémoire, et au soutien financier de l’Association des bénévoles du Musée, ce coeur de bronze bleu se couvre d’une galerie d’objets familiers à l’artiste, surtout des outils – tournevis, pinces, marteau, etc. –, et, bien visibles, des Pinocchio. Le titre évoque le Déluge, comme si tous les objets avaient échoué là. Jim Dine, dans sa pleine maturité, réunit tous les symboles de sa propre vie d’artiste : le coeur, depuis longtemps synonyme de son identité artistique, les outils de son père quincaillier, mais aussi les siens (ceux du sculpteur, du peintre, du graveur) et enfin Pinocchio, figure sur laquelle il travaille depuis 1964, et dont l’histoire est une métaphore de l’art lui-même. Cette oeuvre d’une haute teneur symbolique est littéralement chargée des efforts et des illusions de toute une vie d’artiste. Elle conserve cet air de légèreté, d’humour et de détachement philosophique qui fait le meilleur de l’art de Dine.

Le Musée en partage du MBAM – Un programme éducatif qui vient du coeur

Depuis plus de dix ans, le Service de l’éducation et de l’action culturelle du Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM) propose gratuitement une expérience éducative qui vient du coeur aux organismes communautaires oeuvrant auprès de personnes qui n’auraient pas la chance de venir visiter le Musée autrement : Le Musée en partage. À ce jour, près de 200 000 personnes – immigrants, réfugiés, personnes souffrant d’un problème de santé mentale, jeunes à risque, personnes âgées à revenu modeste, personnes en voie d’alphabétisation, enfants, familles et adultes provenant de quartiers défavorisés, personnes atteintes d’un handicap physique et communautés culturelles – ont déjà bénéficié de ce programme par l’entremise de plus de 300 organismes. Au fil des ans, le Musée a également mis sur pied des projets spéciaux avec plus de 50 groupes afin de répondre à leurs besoins et à leurs intérêts spécifiques. Bon nombre de ces groupes ont eu l’occasion de présenter dans les espaces éducatifs les travaux de participants créés lors de ces activités.

Plus d’information sur Le Musée en partage au www.mbam.qc.ca

Pour plus d’information sur la Fondation Jasmin Roy et ses activités : fondationjasminroy.com.

 

 

Les offres culturelles sur Boutique.Voir.ca

Obtenir plus d’argent pour voir des spectacles? OUI C’EST POSSIBLE!

Caligula + 25 à 40 %
Théâtre
Jusqu’au 8 avril 2017

Caligula